UNAF - Séance inaugurale de la nouvelle mandature du Conseil économique, social et environnemental : le Président de la République fixe la feuille de route du nouveau Conseil

Séance inaugurale de la nouvelle mandature du Conseil économique, social et environnemental : le Président de la République fixe la feuille de route du nouveau Conseil


17/01/2011

Le vendredi 14 janvier 2011, Jean-Paul Delevoye, président du CESE, a accueilli le Président de la République, à l’occasion de la séance inaugurale de la nouvelle mandature du Conseil économique, social et environnemental. Accompagné de cinq ministres, Roselyne Bachelot-Narquin, Nathalie Kosciusko-Morizet, Christine Lagarde, Xavier Bertrand et Patrick Ollier, le Chef de l’Etat, dans son discours, a fait part des priorités qu’il entend mener en 2011. Auparavant, il a rencontré les membres du Bureau du CESE dont François Fondard, Président de l’UNAF et Président de la section des affaires sociales et de la santé.

Cette séance a été l’occasion, pour le Président de la République, de rappeler le sens qu’il a voulu donner à la récente réforme constitutionnelle du CESE notamment concernant la saisine parlementaire possible du Conseil et ceci en présence des deux présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, Messieurs Larcher et Accoyer.

Après avoir fixé les priorités du Gouvernement pour cette année qui débute (consolider la sortie de crise, l’emploi des seniors, sécurité sociale professionnelle, accompagnement des victimes du licenciement économique, compétitivité de notre économie, redressement des finances publiques, priorité claire donner à l’industrie), le Président de la République a annoncé la saisine du CESE par le Gouvernement, dans les tous prochains jours, sur les sujets suivants :

  • mission d’analyse et de réflexion sur les décisions prises au sommet de Nagoya en faveur de la protection de la diversité,
  • la réforme de la dépendance.

Accéder au discours du Président de la République et du Président du CESE


PDF - 186.1 ko


Haut de page