UNAF - L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la RATP

L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la RATP

18/07/2011

Illustration article

Le 20 juin dernier, l’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la RATP. Deux points principaux figuraient à l’ordre de jour : la politique d’achats de la RATP et un point d’actualité sur l’accessibilité.

1/ Premier point abordé : la Politique achats de la RATP

Les responsables au département « Achats et logistique » de la RATP ont indiqué que la RATP intégrait les enjeux du Développement durable dans toute la chaîne de production et auprès des fournisseurs pour les achats d’énergie, d’ équipements, de matériels roulants et de services.

Le RATP veille à ce que ses fournisseurs assument leurs responsabilités sociale, sociétale et environnementale. Les structures « Achats » de la RATP retiennent les offres économiquement les plus avantageuses, dans le respect des principes fondamentaux de l’achat public et tiennent compte également des critères fixés par la politique de développement durable suivie par le groupe.

Donc, la RATP indique qu’elle ajuste ses choix, rédige des notices d’assistance en faveur de ses opérateurs, veille à ce que ses exigences soient suivies, respecte les clauses sociales, reste vigilante quant à la production du schéma organisationnel de suivi et de gestion du traitement des déchets.

2/ Second point abordé : l’accessibilité

Afin de se conformer au schéma directeur du STIF, la RATP a dressé un point sur la politique générale qu’elle mène en matière d’accessibilité et qui s’applique à tous les types d’handicaps.
S’agissant des réseaux (Bus, RER), l’on relève une meilleure accessibilité qui devra se confirmer d’ici à 2015.

Des supports et outils d’aide au handicap sont mis à disposition des usagers notamment en matière de téléphonie mobile (utilisation de flash-codes), mais aussi en améliorant les annonces sonores délivrées avec des visuels associés, et les équipements à l’intérieur des rames de bus.

Pour les associations agréées de consommateurs, les supports visuels doivent être revus et améliorés notamment en rendant les caractères plus lisibles.

S’agissant plus particulièrement du Tramway, les associations agréées de consommateurs souhaitent que :

  • les cheminements d’accès soient fiabilisés (ex : traversées pour l’accès au Tramway -T3) ;
  • les annonces visuelles et sonores soient améliorées notamment via les téléphonies mobiles (ceci est en cours de réalisation) ;
  • les informations données aux points d’arrêt soient davantage lisibles : une amélioration des potelets qui prendra en compte l’ensemble des handicaps est en cours ;

S’agissant des distributeurs de billets aux stations (RER, Métro, Tramway), une interface vocale d’aide aux personnes handicapées est en cours de développement.

Enfin, l’accessibilité aux escaliers mécaniques devra être facilitée et des systèmes sonores et visuels devront être mis en place sur les matériels roulants mais aussi à l’intérieur des rames.

A noter enfin que le métro n’est pas soumis au délai imparti de mise en conformité prévu à l’échéance de 2015. Le STIF [1] a toutefois demandé que la mécanisation des équipements (dont SIEL sonore) soit renforcée.

@ : hmarchal unaf.fr

[1Syndicat des transports d’Ile-de-France

Haut de page