UNAF - Réunion SNCF/ associations agréées de consommateurs du 23 septembre 2011

SNCF

Réunion SNCF/ associations agréées de consommateurs du 23 septembre 2011

17/10/2011

Logo SNCF

L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la SNCF le 23 septembre 2011.

1/ Les participants ont été amenés à se prononcer sur la refonte de l’arrêté du 22 juillet 1994, pris en application du décret n° 2011-914 du 29 juillet 2011 portant approbation de modifications du cahier des charges de la Société nationale des chemins de fer Français.

Il a été précisé aux associations agréées de consommateurs que l’arrêté précisait les marges dans lesquelles la SNCF appliquait les conditions de tarification des billets de trains, leur contrôle et leur homologation étant du ressort de l’Etat.
Sont concernés, les trains à réservation obligatoire tels que les TGV, Teoz, Lunéa : les modes d’application des tarifs permettront un assouplissement consistant à ne plus tenir compte des périodes dites normales et de pointe pour se concrétiser par une « gamme » continue plus large sur une même relation.

Les participants ont souhaité avoir des précisions sur le contenu du projet d’arrêté, sur sa lisibilité et son application, notamment au niveau des tarifs sociaux. Cette évolution vise à adapter l’encadrement des tarifs de la SNCF à la faveur de l’ouverture progressive à la concurrence du marché ferroviaire, prévue par la réglementation européenne.
Elle ne devrait pas impacter les tarifs sociaux. Ces évolutions seront mises en place pour fin 2012.

2/ La deuxième partie de la réunion était consacrée à la politique de distribution des billets SNCF. Les évolutions en cours relatives aux points de vente ont été abordées. La SNCF souhaite mieux articuler les canaux de distribution existants (Internet, téléphone, gares et boutiques) et enrichir les services.
Les associations agréées de consommateurs ont demandé un accompagnement des usagers dans la pratique des bornes de distribution. La SNCF a signalé sa volonté d’étendre le e-billet (électronique) via les téléphones mobiles. Les associations agréées de consommateurs ont alerté sur la déshumanisation qu’engendre la mise en place de telles procédures d’achat (bornes, numéro d’appel, e-billet...) et ont rappelé qu’elles souhaitaient être consultées in situ sur leurs attentes.

3/ Enfin, la SNCF a indiqué que la saisine directe du médiateur se mettra en place prochainement avec un peu de retard (date initiale de mise en place : 20 septembre). Elle a également indiqué poursuivre le travail en cours avec les usagers abonnés des trains sur l’évolution de l’engagement horaire garanti et sa volonté de faire évoluer le programme de fidélisation.

@ : hmarchal unaf.fr


Image : Logo SNCF
Haut de page