UNAF - L’UNAF a participé à la rencontre entre les associations agréées de consommateurs et le Réseau Ferré de France (RFF)

L’UNAF a participé à la rencontre entre les associations agréées de consommateurs et le Réseau Ferré de France (RFF)

16/04/2012

Logo RFF

L’UNAF a participé à la rencontre entre les associations agréées de consommateurs et le Réseau Ferré de France (RFF) le 6 avril dernier. Plusieurs sujets y ont été présentés : les évolutions du trafic, le décret gare, les grands projets. En préalable, il a été rappelé que le réseau ferré s’ouvrait très progressivement à la concurrence.

1/ Le trafic de 2009 à 2011
- Il est en baisse sur les trains grandes lignes (-3,7%). Ce résultat est toutefois atténué par le conventionnement des trains d’équilibre du territoire (TET).
- Il stagne pour les trains à grande vitesse (TGV)
et augmente pour les TER et Transiliens.
Concernant le Fret, une baisse est observée ( - 6,8%).

L’on relève une augmentation de la part de marché des entreprises ferroviaires alternatives ; le trafic de voyageurs s’ouvre aussi à la concurrence.

Le réseau ferré de France a souligné la forte hausse des péages versés notamment pour les trains grande ligne, les trains à très grande vitesse, et de façon moindre pour les TER et les Transiliens.

Les recettes sont nécessaires aux investissements réalisés par le réseau notamment pour financer les travaux.

2/ Le second point a concerné le Décret n° 2012-70 du 20 janvier 2012 relatif aux gares de voyageurs qui concerne l’accès aux services, les conditions d’exploitation des gares et la gouvernance.

Concernant les dispositions relatives au gares de voyageurs et notamment à l’instance régionale de concertation prévue à l’article 14, les associations souhaitent que l’on y inclue les représentants des usagers et des associations agréées de consommateurs ; ce point a reçu le soutien de RFF. C’est le Préfet de région, représentant de l’État, qui fixera, par arrêté, la composition de cette instance.

Les responsables de RFF ont ensuite précisé leur rôle en tant que maître d’ouvrage des gares nouvelles, rappelé qu’un protocole rattaché à la SNCF était engagé avec « Gares et connexions », entité rattachée à la SNCF, concernant notamment l’information et les services en gare.

Le RFF s’engage également vis à vis des communes au travers d’une Charte. Objectif : rendre plus lisible les actions mises en place.

Les associations ont demandé que la question des hauteurs de quais puisse être traitée. Cette question fera fera l’objet d’une rencontre.

3/ Grands projets  : sont concernés la rénovation du réseau ainsi que le « contrat de performance » en cours de réalisation en lien avec les régions. En Ile-de-France, les améliorations concerneront les RER (signalisations, maintenance et renouvellement des matériels). Il est en outre prévu la création de gares nouvelles en grande banlieue, de nouvelles liaisons TGV (Nord et centre), les gares associées au projet de grand Paris et les projets de Tram-train.

Les associations souhaitent que davantage de visibilité soit donnée aux usagers sur l’offre actuelle en raison notamment des trains de nuit. Afin de permettre à la SNCF de mieux anticiper le lancement de ses offres tarifaires, un travail commun avec RFF a été lancé sur la question des travaux et dans la mise en place des sillons.

Concernant la construction des horaires pour 2013, les données devront tenir compte des rénovations et des travaux (en lien avec les usagers). Enfin, s’agissant de la rénovation, un doublement des investissements notamment pour l’Ile-de-France a été noté et davantage de travaux ont été effectués.

@ : hmarchal unaf.fr


Image : Logo RFF
Haut de page