UNAF - L’UNAF et Action Innocence publient les résultats de l’étude : « Le téléphone portable modifie-t-il la fonction parentale ? »

Communiqué de presse commun

L’UNAF et Action Innocence publient les résultats de l’étude : « Le téléphone portable modifie-t-il la fonction parentale ? »

22/10/2012

Illustration (parent pensant à son enfant avec un téléphone portable), logos de l’UNAF et Action innocence) Outil de sécurisation pour le parent, symbole d’autonomie pour l’enfant, le téléphone portable peut perturber la relation « parent-enfant » mais il ne doit pas modifier le rôle des parents. Quelle que soit l’évolution des nouvelles technologies, le parent devra s’intéresser, échanger avec d’autres parents, tester des solutions et les adapter, afin de maintenir sa place d’éducateur. Telle est la conclusion de l’étude menée par TNS Soffres à la demande de l’UNAF et d’Action Innocence auprès de 1000 parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés d’un téléphone mobile. Les résultats de l’étude ont été restitués le 16 octobre à l’UNAF au cours d’une conférence de presse, très largement reprise par les médias. Accéder à l’étude, aux constats, conseils et bonnes pratiques.


Image : Illustration (parent pensant à son enfant avec un téléphone portable), logos de l’UNAF et Action innocence)
Haut de page