UNAF - Assemblée plénière du Conseil supérieur du travail social du 23 janvier 2013

Assemblée plénière du Conseil supérieur du travail social du 23 janvier 2013


04/02/2013

Logo du ministère des affaires sociales

L’UNAF a participé à l’Assemblée plénière du Conseil supérieur du travail social (CSTS), réunie le 23 janvier dernier au Ministère des Affaires sociales et de la Santé, en présence de la Ministre déléguée aux personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, Marie-Arlette Carlotti.

Présentation de deux rapports  :

  • Le rapport intitulé « Partage d’informations dans l’action sociale et le travail social » a été présenté pour avis aux membres du conseil.
    Des recommandations y ont été faites notamment celles portant sur les modalités du partage d’informations dans les différents champs d’intervention de l’action sociale et celles portant sur l’importance de la formation des acteurs.
    Le rapport sera finalisé puis transmis aux participants. Ces derniers ont demandé qu’un document succinct à destination des professionnels retrace les principaux points de doctrine.
  • Le rapport final commandé par la DGCS « Coopération entre les établissements de formations au travail social et les universités » a également été présenté. Il a été fait état de l’avancement des travaux de la sous-commission « Éthique et déontologie » et des préconisations ont été formulées [poursuite plus réactive des travaux et tenue d’un colloque pour susciter les échanges entre acteurs et faire connaître les instances éthiques (2013-14)].
    L’expertise de la sous-commission sera renforcée par l’apport de nouveaux membres et la création de sous-groupes spécialisés.

Les travaux de la sous-commission « Veille » ont été abordés. Deux sujets ont été traités en 2012 :
- les 18-25 ans ;
- la performance du travail social.
Cette production sera renforcée ainsi que la coopération avec les autres commissions.

Un point particulier a été fait sur la situation des jeunes de 18-25 ans - jeunes adultes en grande précarité - avec la présentation d’un pré-rapport et le constat de leur difficulté d’autonomie faute de ressources (plus de la moitié des interrogés sortent de l’école sans diplôme). Pour cela, des politiques d’accompagnement sont nécessaires et l’accès à des droits, dès l’entrée en formation (école), accompagné d’une garantie à terme de moyens d’existence et du droit à la formation de façon continue ont été préconisés.

La DGCS a précisé que des expérimentations portant sur la « garantie jeunes » annoncée lors de la conférence de lutte contre l’exclusion et pour l’insertion sociale seraient effectuées sur 10 territoires. Un point sur les travaux réalisés en matière de performance du travail social a été fait. Les participants ont souhaité que les intéressés eux-mêmes puissent être associés aux évaluations.

Enfin, notons que la Ministre déléguée aux personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, Marie-Arlette Carlotti, a fait plusieurs annonces dont la tenue, en 2014, des Assises du travail social auxquelles le CSTS sera associé afin de rendre les travailleurs sociaux acteurs de la politique sociale et de la lutte contre l’exclusion. Des expérimentations seront lancées et des travaux seront menés en concertation. Une campagne de communication a été annoncée sur les métiers du travail social auprès du grand public et des jeunes.

@ : hmarchal unaf.fr


Image : Logo du ministère des affaires sociales
Haut de page