UNAF - « Au Tour des Parents : De la consultation à l’action » : l’UNAF présente à la restitution nationale

« Au Tour des Parents : De la consultation à l’action » : l’UNAF présente à la restitution nationale

18/02/2013

Logo « Au tour des parents »

Alain Feretti, administrateur, a représenté l’UNAF lors de la restitution nationale de la mobilisation pour la petite enfance et la parentalité « Au Tour des Parents : De la consultation à l’action » au cours de laquelle, la Ministre déléguée chargée de la Famille, Dominique Bertinotti, a présenté ses orientations. Il était accompagné de David Pioli, coordonnateur et de Sophie Maggiani, chargée de mission au pôle « Droit, psychologie, sociologie de la Famille » à l’UNAF.

Plus de 300 parents de quatre régions différentes ont participé aux consultations locales et ont pu exprimer leurs avis sur l’accueil de la petite enfance et les dispositifs de soutien à la parentalité se référant aux 7 points suivants :
- La mise en pratique d’un principe d’égalité sur le territoire, à partir des besoins différenciés des territoires ;
- Le choix du mode d’accueil, qui ne doit pas être un choix par défaut ;
- L’accès à des modes d’accueil souples et adaptés, et élargis à l’accueil des plus de 6 ans ;
- Le bien-être des enfants dans leurs lieux d’accueil, y compris pour les enfants qui ont des besoins spécifiques ;
- La conciliation entre vie professionnelle et vie de parent, à travers une prise en compte du statut de parent dans la vie professionnelle ;
- La reconnaissance du rôle de parent et l’accompagnement dans l’exercice de la parentalité ;
- L’accès à une information plus lisible sur l’accueil de la petite enfance et la parentalité.
Retenons l’intérêt marqué des parents pour le maintien du congé parental d’éducation et l’extension même de celui-ci de 6 mois à 3 ans dès le 1er enfant. Dans un même temps, les parents ont réclamé la création d’un « statut de parent » avec des droits associés (cotisations retraites...) afin de ne pas être défavorisés sur le marché de l’emploi lorsqu’ils font le choix d’élever leur(s) enfant(s). L’UNAF note avec satisfaction la promiscuité de ces propositions avec les positions qu’elle défend notamment sur le congé parental d’éducation.

Dans son intervention, la ministre a insisté sur les points suivants :
- la création d’un indicateur global de satisfaction des besoins des parents en vue de lutter contre les disparités et inégalités territoriales,
- l’accessibilité financière des modes d’accueil aux familles les plus précaires,
- la formation des professionnels de la petite enfance,
- l’information concernant les services liés aux modes d’accueil de la petite enfance et de la parentalité plus accessible et regroupée en un même lieu,
- la responsabilité sociale des entreprises en matière de parentalité et de développement des services,
- le soutien à la parentalité à envisager comme une mission de service public,
- le développement de l’accueil des enfants de 2 à 3 ans dans les écoles maternelles,
- le développement des solutions d’accueil au-delà des 6 ans.

La Ministre a fait part de sa volonté d’associer régulièrement les parents dans les diagnostics et la planification des politiques en matière de parentalité et de petite enfance mises en place au niveau des territoires.

Consulter les avis citoyens

Retour sur le programme de la journée.

@ : dpioli unaf.fr


Image : Logo « Au tour des parents »
Haut de page