UNAF - Sondage : 1 femme active sur 5 déclare avoir déjà renoncé à une grossesse au profit de leur emploi

Chiffre clef de la semaine

Sondage : 1 femme active sur 5 déclare avoir déjà renoncé à une grossesse au profit de leur emploi

08/04/2013

Chiffre : 20%

La seconde édition de l’étude Ipsos pour ELLE active restitue les interrogations en ligne de 4 échantillons disctincts :
- 500 femmes de 18 à 60 ans,
- 200 hommes de 18 à 60 ans,
- 200 femmes de 20-30 ans qui travaillent depuis au moins un an, Bac +3, sans enfant,
- 200 mères de 30-40 ans qui travaillent depuis au moins 5 ans.

Le résultat pour ces 2 derniers échantillons est que « 20% d’entre elles déclarent d’ailleurs avoir déjà renoncé à une grossesse sur le court ou le long terme au profit de leur emploi. C’est un regret reconnu par plus d’un tiers d’entre elles. »

Ipsos commente ainsi ce résultat : « C’est bien la parentalité qui reste, plus que jamais, le point de basculement face aux enjeux et aux aspirations de la vie professionnelle : les femmes considèrent ainsi, pour la moitié d’entre elles, qu’avoir des enfants est un facteur pénalisant pour la vie professionnelle ».

Ce chiffre est une preuve supplémentaire des progrès encore à accomplir en matière de reconnaissance de la parentalité par le monde du travail, et de conciliation vie familiale / vie professionnelle.


Image : Chiffre : 20%
Haut de page