UNAF - Participation de l’UNAF à la rencontre annuelle entre les associations agréées de consommateurs et la RATP

Participation de l’UNAF à la rencontre annuelle entre les associations agréées de consommateurs et la RATP


10/06/2013

Logo RATP

L’UNAF a participé le 4 juin dernier, à la rencontre annuelle entre les associations agréées de consommateurs et la RATP. François Saglier, Directeur en charge du service, de la relation clients et des espaces multimodaux de la RATP est revenu sur le bilan de l’entreprise et rappelé l’importance de connaître le ressenti des usagers et d’être à leur écoute.

Malgré un contexte de difficultés économiques avec des besoins en mobilité importants et un trafic en augmentation, la situation de l’entreprise reste bonne. Le budget « investissements » est dédié à la modernisation et à l’augmentation de la capacité de transport tout en prenant aussi en compte des exigences d’amélioration (même si les résultats sont globalement bons au niveau de la qualité des services).

Il a été répondu aux questions des associations agréées de consommateurs :
S’agissant de la question relative à la modernisation (automatisation) de la ligne 4, cette décision dépend aussi des discussions en cours avec le syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF). Les évolutions vont concerner d’abord la mise en place des portes palières et le relèvement des quais ce qui générera des investissements. Des affectations de matériels pour une production de qualité améliorée de plusieurs lignes ( 4, 14) sont prévues et dans le but d’augmenter la capacité des trains notamment de la lignes 14.

La question de la régulation aux feux des nouveaux tramways aux carrefours, qui entraîne moins de régularité et de fortes charges à bord, est à envisager en lien avec les collectivités. S’agissant du T2 où des problèmes de capacités existent, des matériels supplémentaires devraient être prévus une fois la décision prise. Un bilan sera dressé en fin d’année. Une présence d’agents pour aider, aux heures de pointe, à rendre les passages aux carrefours plus fluides a été demandée.

Les associations souhaitent :

- une amélioration de la propreté sur la ligne A (notamment pour le RER circulant dans Paris) ainsi que le lancement d’une campagne d’information sur ce sujet. Un effort sera fait en ce sens dans les espaces RATP et aussi à l’intérieur des rames. S’agissant des effets des infiltrations d’eau constatées dans les espaces (aux grandes stations..), des investissements sont prévus qui débuteront en 2015 et inclus dans le schéma directeur des RER.
- que les nouveaux matériels puissent être mis en circulation à échéance plus rapide et davantage de personnels soient affectés à la sécurité aux abords des trains (RER) : la RATP a confirmé que du personnel supplémentaire sera affecté aux espaces.
- que les panneaux d’information voyageurs soient plus visibles : la RATP a indiqué que de nouveaux écrans seront installés d’ici 2015 dans le métro, RER et gares routières.

Dans l’avenir, les efforts porteront aussi sur :
- le confort à bord des rames,
- l’information en correspondance y compris à bord des bus.

Par ailleurs, les associations ont soulevé les questions du « piège tarifaire » existant à la station La Défense (située hors zone 2), celle des difficultés de passage aux machines du ticket T : un renforcement des supports a été effectué.

Parmi les autres points abordés, notons :

- la mise en place d’un commandement unique SNCF-RATP de la ligne B du RER (en cours et en lien aussi avec RFF) ceci afin d’exploiter la ligne en cohérence ;
- la prise en compte de dispositions en matière de fourniture de matériels pour pallier les pannes récurrentes des escaliers mécaniques de la Ligne 14 ;
- le renouvellement des matériels roulants, leur développement et leur sécurité (ligne B) : La RATP a indiqué que les actions menées visaient la fluidité de cette ligne via l’évolution de son pilotage avec une direction unique et une coordination de l’exploitation de cette ligne.
- la mise en place de la nouvelle signalisation (cf Système Ouragan : Ligne 13) qui sera effective en fin d’année ;
- l’amélioration, par des travaux, des espaces associés aux gares routières (Bus) : 10 sont concernées via l’application d’un schéma directeur pour ce financement ;
- la qualité des annonces sonores dans le métro et le RER qui font l’objet d’améliorations (ex : ligne B) avec une formation des agents et un programme en cours lancé dans les espaces, de qualité des installations ;
- la question de l’augmentation de l’offre de transport de nuit qui a été soulevée.

@ : hmarchal unaf.fr


Image : Logo RATP
Haut de page