UNAF - Projet de réduction du congé parental : Inciter les pères : oui / Priver les familles : non

Projet de réduction du congé parental : Inciter les pères : oui / Priver les familles : non

08/07/2013

Logo de l’UNAF Le projet de loi Egalité femme-homme présenté le 3 juillet dernier au Conseil des Ministres prévoit une réduction de la durée d’indemnisation du congé parental d’éducation à deux ans et demi, pour obliger les pères à prendre 6 mois de congé parental. Si l’UNAF est favorable à une meilleure égalité entre femme et homme, elle s’oppose à la méthode qui consiste à faire peser la pression sur les seules familles qui prennent un congé parental plutôt que de s’attaquer aux vraies causes : inégalités salariales entre femmes et hommes, préjugés dans les entreprises sur la parentalité, manque d’information des pères sur le droit aux congés parentaux. Sous couvert d’égalité, l’UNAF voit surtout dans la réduction du congé parental une nouvelle mesure d’austérité pour les familles, déjà fortement mises à contribution. L’UNAF demandera donc aux Parlementaires de bien peser les conséquences de cette réforme sur les territoires en termes de contraintes pour les familles, d’augmentation du chômage et de tension accrue sur les modes d’accueil. Communiqué de presse de l’UNAF en ligne.


Image : Logo de l’UNAF
Haut de page