UNAF - L’UNAF et les associations agréées de consommateurs rencontrent la RATP

L’UNAF et les associations agréées de consommateurs rencontrent la RATP


04/11/2013

Illustration article

L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la RATP le 8 octobre dernier.

La communication de la fermeture des stations via le numéro 3246 pour les personnes non voyantes est supprimée. Cette information était donnée en réponse à la demande des associations. Celle relative aux passages des premiers et derniers trains est maintenue.
Les associations ont souligné l’importance de l’information pour ceux n’utilisant pas ou n’ayant pas l’outil Internet.
La non sonorisation des ascenseurs à certaines stations a été évoquée et regrettée. Une information sur l’extension au 1er janvier 2014 de la médiation RATP aux filiales sera effectuée. Le médiateur a souligné l’augmentation du nombre des saisines des usagers due à l’impact de la communication faite (la saisine est désormais possible directement).

Le premier sujet a concerné les recettes hors transports qui visent les activités annexes organisées sous la responsabilité de la RATP : publicité des espaces publics et commerciaux de transports, les écrans, les journaux, certains abribus, les supports de transports et les écrans numériques, Internet, applications mobiles. Les recettes perçues permettent de maintenir l’accès aux applications mobiles de la RATP et viennent en déduction des charges que lui facture le Syndicat des transports d’Ile de France (STIF).
La RATP doit toutefois faire respecter les principes associés à la mise à disposition de ses espaces comme l’interdiction de publicités contraires aux bonnes mœurs, ou à visées confessionnelles ou politiques.. les associations ont souhaité que les publicités ne soient pas à visée trop incitative comme celles sur l’alcool.

Second sujet : La maintenance des escaliers mécaniques et ascenseurs : Ces équipements doivent être fiables : la majeure partie de l’intervention de la RATP consiste en une maintenance de prévention : objectif de 100% de visites dans l’année et de correction : exigence de réponse en moins de 4h pour des signalements de l’exploitant ou en interne ( suite à la prévention).
La RATP effectue une révision générale des installations avant leur rénovation qui intervient au bout de 20 ans ; les objectifs et perspectives sont fixés par la RATP en respect des obligations du contrat STIF à défaut de quoi des malus peuvent pénaliser l’entreprise.
Les objectifs de maintenance concernent le fonctionnement et son suivi, la résolution technique à moins de 48h (la disponibilité technique) pour le métro et le RER. Les trottoirs roulants sont aussi concernés ainsi que l’accessibilité via les ascenseurs.
Pour ceux-ci, toute la maintenance reste effectuée via un pilotage centralisé, avec l’objectif de traiter les extrémités de ligne.
Des efforts doivent être poursuivis afin d’optimiser les réponses ( management, amélioration des supports de gestion et des équipements).

Enfin, une présentation du système d’accès aux bus pour les personnes à mobilité réduite (PMR) via les « palettes » a été faite. Ceci doit être achevé d’ici fin 2015. La mise en accessibilité est imposée pour la totalité des bus qui devront être équipés. Cette exigence a été anticipée et devrait être réalisée mi-2014. La fiabilité est mesurée. Une formation sur leur utilisation est dispensée aux conducteurs.

@ : hmarchal unaf.fr

Haut de page