UNAF - Nouvelle année, nouveaux projets...

Délégué au CCAS n°174/175

Nouvelle année, nouveaux projets...


21/02/2014

Illustration article

Éditorial par François Fondard,
Président de l’UNAF

2014 sera une année marquante pour les CCAS. Tout d’abord, le renouvellement du mandat des conseils d’administration des CCAS et CIAS interviendra dans la foulée des élections municipales des 23 et 30 mars. Ensuite parce qu’un nouveau mandat municipal est très souvent l’occasion de la mise en place de nouveaux projets et de nouvelles réalisations dans le domaine social. Enfin, tout laisse à penser que le nouveau mandat des CCAS s’effectuera dans un contexte marqué par le développement des coopérations intercommunales et des partenariats avec d’autres organismes sociaux comme les caisses de sécurité sociale. A ce sujet, le protocole d’accord signé entre la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) et l’Union Nationale des Centres Communaux d’Action Sociale (UNCCAS) visant à favoriser l’accès aux droits et aux soins des populations en situation de précarité et à développer l’accès aux tarifs sociaux de l’énergie, a valeur d’exemple.

Les CCAS en première ligne

Sur le plan social, 2014 risque malheureusement de ressembler à 2013. Les grandes associations humanitaires comme Médecins du Monde ou le Secours Populaire ont vu augmenter la fréquentation de leurs centres. Comme l’ont constaté les UDAF et les associations familiales, la situation des femmes isolées en charge de leurs enfants est particulièrement difficile. Face à la précarisation des familles et des personnes, les CCAS sont en première ligne.

Mais les CCAS doivent aussi penser à l’avenir. La création de lieux d’accueil pour la petite enfance, qui facilite l’accès à l’emploi des parents, la mise en place de formules innovantes intermédiaires entre le maintien à domicile et le placement en établissements pour personnes âgées pour anticiper à moindre coût le vieillissement de la population, l’utilisation des CCAS comme points-relais d’autres organisations, par exemple, pour des actions de prévention et d’éducation sanitaire … sont autant d’investissements sociaux qui anticipent des besoins futurs. La liste des possibles est ici infinie. Face aux contraintes budgétaires et à l’étendue des besoins, les réponses exigent imagination et créativité.


PDF - 2.5 Mo


Haut de page