UNAF - L’UNAF a participé à la commission CNIS « Démographie et questions sociales » du 29 avril

L’UNAF a participé à la commission CNIS « Démographie et questions sociales » du 29 avril


05/05/2014

Logo du CNIS

L’UNAF, représentée par Myriam Bobbio, Coordonnatrice du pôle « Économie - Consommation et Emploi », a participé le 29 avril dernier, à la commission « Démographie et questions sociales » du CNIS.

Dans un premier temps, la commission a émis un avis d’opportunité sur 6 projets d’enquête.

Réédition d’enquêtes déjà réalisées

Enquête sur la participation sociale et culturelle - SRCV module 2015 (Insee-DSDS)
Pour retrouver les résultats de la précédente enquête (en 2006) :
En France, France, portrait social - Insee Références - Édition 2011
On voit en moyenne un peu plus souvent sa famille que ses amis. En 2006, 51 % des personnes de 16 ans ou plus voient au moins une fois par semaine leur famille, et 47 % leurs amis. Globalement, ceux qui voient le plus leur famille sont aussi ceux qui voient le plus leurs amis. Mais il existe certaines particularités. Ainsi, les femmes ont plus de rencontres et communiquent plus avec leur famille que les hommes.
Et pour comparer avec les autres pays européens, sur le site d’Eurostat
.

Enquête Budget des familles 2016-2017 (Insee DSDS)
_ La dernière enquête a eu lieu en 2011. Les comportements de consommation en 2011
Les 20 % de ménages les plus aisés consomment 2,5 fois plus que les 20 % de ménages les plus modestes. Les différences de structures de consommation entre ménages se sont un peu atténuées, sauf en ce qui concerne l’alimentation. Pour une partie des ménages les plus modestes, faire face aux dépenses alimentaires est devenu plus difficile.

Il est intéressant de comparer les résultats de cette enquête de budgets réels avec les budgets types de l’UNAF qui sont des budgets construits pour assurer un minimum de vie décente.

Reconduction d’enquêtes existantes

  • Indice des prix à la consommation IPC, années 2015 à 2019 (Insee DSDS)
  • Enquête de comparaison spatiale des prix, mars 2015 (Insee DSDS)
  • Enquête européenne sur les parités de pouvoir d’achat (Insee DESE1)
  • Enquête sur les loyers auprès des bailleurs sociaux (Insee DSDS)

Présentation de l’évolution du questionnaire du recensement

Suite au rapport de 2012 du groupe de travail sur l’évolution du questionnaire du recensement de la population (dans lequel l’UNAF a exprimé ses besoins), le questionnaire du recensement sera modifié en 2 temps :
• 3 modifications pour 2015 (nomenclature du diplôme, introduction du vélo et modification du statut matrimonial). Suite à l’intervention de l’UNAF au comité du label, les statuts de veuf(ve) et de divorcé(e) resteront identifiables.
• Les autres préconisations du rapport, en terme de santé notamment, seront intégrées sur du moyen terme.

Un bilan du rapport de Jacques Freyssinet sur les niveaux de vie et les inégalités sociales de 2007 a été dressé

Suite à ce rapport, des données sont publiées annuellement sur les inégalités :

Et un dossier Inégalité sur le site de l’Insee regroupe toutes les données pour étudier les inégalités sociales

Indicateurs d’inégalités sociales.
Dans ce dossier, on pourra trouver par exemple pour étudier :

Un échange sur le rapport de Sophie Pontieux « L’information statistique sexuée dans la statistique publique »

Cet échange a permis de pointer qu’un dossier existe également sur ce thème regroupant toutes les informations disponibles : Femmes et hommes. Une publication de Regard sur la parité a lieu tous les 4 ans.

Travaux du Haut Conseil de la Famille sur les ruptures familiales (dont l’avis a été adopté le 10 avril)

Suite à ces travaux, la secrétaire du Haut Conseil à la Famille (Lucie Gonzalez) est venue présenter les attentes en matière de statistiques sur le sujet et la nécessité d’un programme d’enquêtes et d’études conséquent sur les ruptures conjugales, leurs conséquences et les dynamiques de vie des personnes concernées. Quatre axes principaux seraient à investiguer :

  • Mesurer de façon régulière les trajectoires individuelles de mises en couples, ruptures d’unions, remises en couple et leurs conséquences, y compris pour les formes non officielles d’unions ;
  • Disposer de davantage d’information sur le coût des enfants de parents séparés et la façon dont les dépenses sont réparties entre les parents, en mesurent notamment les dépenses liées aux enfants ne qui ne vivent pas à titre principal dans le ménage ;
  • Développer une approche longitudinale de l’après-divorce ou l’après-séparation ;
  • Développer des travaux de comparaisons internationales sur les pensions alimentaires.

Des exploitations ont été réalisées par l’INSEE spécialement pour le HCF. Elles permettent

  • de mieux connaitre la population des enfants mineurs vivant avec un seul de leurs parents et les caractéristiques leurs parents (annexe 21 page 68) : En France métropolitaine en 2010, 14,2 millions d’enfants mineurs vivent avec au moins l’un de leurs parents. Parmi eux, 3,4 millions ne vivent qu’avec un seul de leurs deux parents, dont 3,2 millions dont le seul parent n’est pas veuf.
  • d’avoir des informations sur le pensions alimentaires via la source fiscale : 1,3 millions d’individus déclarent recevoir une pension alimentaire en 2010.

@ : mbobbio unaf.fr


Image : Logo du CNIS
Haut de page