UNAF - Bilan Transilien : les associations agréées de consommateurs rencontrent la SNCF

Bilan Transilien : les associations agréées de consommateurs rencontrent la SNCF


19/05/2014

Logo SNCF

L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la SNCF le 14 mai dernier, avec à l’ordre du jour un point d’actualité autour du Transilien dressé par Bénédicte Tilloy, Directrice générale Transilien.

Les résultats relatifs à la ponctualité (à l’heure ou à 5 mns) des trains ont été donnés pour l’Ile-de-France. En baisse en 2013 par rapport à 2012, ils sont en progression début 2014. La SNCF souhaite poursuivre cette amélioration pour laquelle des investissements (qui se feront dans la durée) seront nécessaires afin d’améliorer le réseau.

Parmi les causes identifiées, celle en augmentation associée à l’état du réseau (une dégradation dûe à son vieillissement) et celle liée à sa saturation. Il est constaté une hausse de + 3% du trafic et une baisse de - 6% de la régularité. La densité des flux nécessite des adaptations de l’exploitation.

Il a été relevé une augmentation de +16% des incidents associés au réseau entre 2012 et 2013. Afin de les limiter, des investissements importants ont été prévus pour effectuer des travaux, jusqu’en 2012, qui seront augmentés ensuite jusqu’en 2020 ; ils impacteront les lignes. Préalablement au lancement des travaux, une étude a été menée auprès des usagers afin de mesurer leur bien-fondé : pour 55% d’entre eux, les travaux sont indispensables ; ils devraient servir à :

  • pallier aux retards
    - permettre une meilleure sécurité.

Les travaux doivent toutefois induire des aménagements comme ceux souhaités de mise en place de bus de remplacement, de navettes, du co-voiturage, des parkings. De plus, les évolutions apportées comme celles des gares permettront à la SNCF de les mettre en accessibilité.
Pour les usagers interrogés, tout au long des travaux, l’information devra porter sur les échéances, rappeler les objectifs, les moyens de transport de substitution : ceci figura aussi sur support papier et par de l’ affichage en gare.

Les associations ont posé la question du coût des travaux sur la ligne C du RER et des reports prévus sur les autres lignes, des usagers de la Ligne A du RER lors des travaux qui y sont prévus aussi : ceci est envisagé en coordination avec la SNCF.

La SNCF a évoqué les évolutions relatives à la Tangentielle Nord, nouvelle ligne ferroviaire pour le transport des voyageurs qui facilitera les déplacements dans le nord de l’Ile-de-France. Son exploitation sera assurée en juin 2017.

La SNCF a indiqué que la satisfaction de l’usager dont celle associée à la ponctualité était mesurée chaque mois ligne par ligne avec aussi une analyse portant sur certains leviers tels que : propreté des rames, usagers/agents...

La SNCF a évoqué l’efficacité des outils d’information mis en disposition des voyageurs et conçus pour le grand public en amont du transport comme le Tranquilien : ce dispositif permet à chacun, en fonction de ses contraintes et de son niveau de flexibilité horaire, de choisir le train et/ou la voiture la plus confortable en termes d’affluence. Le taux de remplissage des trains par voiture heure par heure, ligne par ligne peut être consulté et l’usager peut contribuer à la régulation du trafic en évaluant lui-même le confort global de ses déplacements.

Elle a aussi fait part de son souhait de mise en place des possibilités de solutions pour lutter contre la saturation du réseau (services en gare, solutions innovantes, multimodalité...) et en partenariat.

Les participants ont soulevé la question des efforts à faire pour inciter les usagers et pour les courts trajets à utiliser les modes alternatifs comme la marche ou le vélo : des offres d’itinéraires et des infos sur les parkings à vélos seront développées dans certaines gares nouvelles.

@ : hmarchal unaf.fr


Image : Logo SNCF
Haut de page