UNAF - L’UNAF a participé à l’Assemblée générale ordinaire du Mouvement associatif en présence de la la Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

L’UNAF a participé à l’Assemblée générale ordinaire du Mouvement associatif en présence de la la Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports


10/06/2014

Logo du Mouvement Associatif

Stéphane Bernardelli, administrateur de l’UNAF et membre du Bureau du Mouvement Associatif (ex-CPCA) et Valentine de La Morinerie, chargée de mission au Service de l’Institution familiale, ont participé à l’Assemblée générale ordinaire du Mouvement associatif qui se tenait au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris le lundi 3 juin.

Au cours de cette réunion ouverte par la Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Najat Vallaud-Belkacem, également en charge de la Vie associative, le plan d’action de la Grande cause nationale 2014 « L’engagement associatif » a été dévoilé.

La Ministre a rappelé que tous les champs d’action de son ministère reposent sur l’engagement des associations. Elle a proposé de soutenir l’engagement associatif à partir des 3 priorités exprimées par le Mouvement associatif.

  • 1re priorité, la sécurisation des financements, la clarification des rôles respectifs et la simplification de l’action des associations.
    Un travail va être engagé dans les ministères : tout d’abord pour élaborer une plateforme recevant les demandes de financements afin qu’un seul dépôt de pièces puisse servir au soutien de plusieurs dossiers de demande de soutien financier, chaque administration pouvant consulter ces pièces sur un serveur. Cela permettra de faciliter à la fois les demandes et leur instruction. Le ministère souhaite aussi simplifier les démarches administratives en attribuant à chaque association un numéro unique qui permette d’effectuer l’ensemble des démarches administratives.
  • 2e priorité, la modernisation de la vie associative.
    Le gouvernement souhaite en effet renforcer la participation des corps intermédiaires à la vie démocratique.
  • La première initiative sera de conforter l’indépendance associative, de respecter son rôle d’interpellation mais aussi son expertise. Des propositions en ce sens seront demandées au Haut Conseil à la Vie Associative.
  • La deuxième initiative vise à stabiliser la durée des financements : la ministre souhaite que chaque action pluriannuelle menée par des associations fasse l’objet d’une convention pluriannuelle, et que les conventions signées soient consultables par tous en ligne sur un site gouvernemental afin de viser la transparence. Elle favorisera la modernisation de l’éducation populaire pour former et éduquer les jeunes à la citoyenneté et les faire participer à la vie démocratique, afin de remédier à « l’atonie démocratique des jeunes ».
  • 3e priorité, la simplification de l’engagement des bénévoles, notamment des plus jeunes, pour alléger les difficultés de leurs missions.
    Il s’agit de notamment de mieux les former, question « particulièrement cruciale dans le secteur social et médicosocial avec des responsabilités accrues et des situations humaines particulièrement lourdes à affronter », a souligné la Ministre.
    Il s’agit aussi de faciliter l’engagement des salariés, notamment dans la fonction publique, à travers la création du congé pour engagement, proposition du candidat François Hollande que la Ministre souhaite faire inscrire à l’ordre du jour de la prochaine grande conférence sociale. L’engagement des jeunes sera poursuivi à travers le soutien des dispositifs d’emplois d’avenir dans les secteurs du sport et de l’animation et le développement du service civique afin que davantage de demandes puissent être satisfaites.

La grande cause nationale 2014 consacrée à l’engagement associatif, en créant une mobilisation collective, est l’occasion de faire émerger « un rapport nouveau, plus simple, plus confiant entre tous les acteurs concernés : citoyens, associations, collectivités, Etat ».

La Ministre a appelé de ses vœux un travail des pouvoirs publics permettant de reconnaître l’engagement à l’occasion de la Grande cause 2014. A savoir : la ministre a rappelé que le gouvernement a été habilité par un article du projet de loi sur l’économie sociale et solidaire à légiférer par ordonnance pour prendre des mesures de sécurisation juridique et financière des associations ainsi qu’une meilleure reconnaissance de l’engagement bénévole. Le député Yves Blein, rapporteur du projet de loi sur l’économie sociale et solidaire doit rendre des propositions d’ici la fin du mois de juillet 2014.

Nadia Bellaoui, présidente du Mouvement associatif a lancé le plan d’action de la Grande cause nationale 2014 « l’engagement associatif ».
Les objectifs que s’est fixé le Mouvement associatif sont les suivants :

  • Donner à voir au public l’apport positif de l’engagement associatif,
  • Démontrer que l’emploi associatif est de qualité,
  • Démontrer aux pouvoirs publics qu’il est de leur intérêt de soutenir la vie associative.



Le plan d’action est composé des 3 volets suivants :

1. Faire connaître des initiatives associatives avec des partenariats médias ciblés.

Les associations sont invitées à signaler des initiatives intéressantes au moyen du formulaire qui sera bientôt disponible sur www.lemouvementassociatif.org. En attendant, les initiatives des associations familiales sont à faire parvenir à l’UNAF : vdelamorinerie unaf.fr.

Le groupe France télévisions a accepté qu’un portrait d’une association, d’une personne ou d’un collectif engagé dans le territoire traversé par l’étape du jour soit régulièrement diffusé dans une des émissions du Tour de France. (Pour information : nombre de téléspectateurs, 2,4 millions, part d’audience : environ 25%)

2. Réaliser une campagne ciblée sur la promotion de l’emploi associatif

Il s’agit de dresser un constat du degré de connaissance de ce secteur d’emploi auprès des jeunes et des acteurs de la formation et de l’orientation des jeunes, d’être présent sur les forums pour l’emploi afin de sensibiliser tous ces personnes aux différentes emplois proposés par le secteur associatif. Un prix de l’initiative pour la qualité de l’emploi sera lancé à l’automne 2014 pour promouvoir les meilleures pratiques induisant satisfaction et qualité de vie au travail chez les salariés de l’économie sociale et solidaire.

3. Une campagne à destination des élus locaux

L’objectif est d’utiliser la Charte d’engagement réciproque signée en février 2014 entre l’Etat, les associations d’élus et le Mouvement associatif. Il s’agit tout d’abord de faire vivre cette Charte et que les territoires se l’approprient. Cela passera par la mise en place d’un dialogue entre responsables associatifs et élus territoriaux pouvant aboutir à la signature de Chartes locales ou l’adoption de délibérations par les collectivités.

Les engagements associatifs pris par les communes et les intercommunalités sur la base d’une délibération relative à la vie associative, seront valorisés lors du Congrès des maires de novembre 2014.

Afin d’observer l’évaluation que font les responsables associatifs de l’action des élus en faveur de l’engagement associatif, et conjointement la perception qu’ont les élus de la contribution des associations à la vitalité de leur territoire, un baromètre de la confiance réciproque sera mis en place.

Les soutiens de cette grande cause nationale sont :

  • Le Ministère du Droit des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports (pour le soutien des actions du Mouvement associatif, notamment en faveur de l’engagement associatif) ;
  • Le ministère des Affaires sociales, (notamment pour le soutien des activités du Mouvement associatif notamment pour ses travaux de recherche sur l’évolution du modèle économique et organisationnel des associations) ;
  • Le Ministère du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social (soutien le Mouvement associatif au titre notamment de ses actions en faveur de l’emploi associatif) :
  • Le groupe Chèque déjeuner,
  • Chorum,
  • La Macif,
  • La Maif,
  • Le Crédit coopératif,
  • La Caisse des Dépôts.



Les autres partenaires sont :

  • l’UDES,
  • la Gazette des communes,
  • L’Etudiant.

Feuille de route de la Ministre.

En savoir plus sur le site du Mouvement associatif.

@ : vdelamorinerie unaf.fr


Image : Logo du Mouvement Associatif
Haut de page