UNAF - Laurence Rossignol, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie : « La bienveillance à l’égard des familles : fil conducteur de mon action »

AG UNAF 2014 à Tours

Laurence Rossignol, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie : « La bienveillance à l’égard des familles : fil conducteur de mon action »


24/06/2014

Illustration article

L’Assemblée générale de l’UNAF qui s’est tenue les 21 et 22 juin à Tours, au Centre de congrès Vinci, a été marquée par la présence, le samedi matin, de Laurence Rossignol, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie.

Dans son intervention, la Ministre a insisté sur les rôles respectifs et complémentaires de l’UNAF, « interlocuteur incontournable et respecté », et des Pouvoirs publics dans la conduite de la politique familiale. Elle a salué la sincérité des relations entre l’UNAF et le Gouvernement, ainsi que la qualité des contributions adressées par l’UNAF sur les dossiers familiaux, tels que la proposition de loi sur l’autorité parentale et l’intérêt de l’enfant et le projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement.

Son intervention lui a permis de présenter sa vision de la famille et de la politique familiale. Elle a insisté sur la notion de bienveillance qui doit guider l’ensemble des dispositions qu’elle souhaite mettre en œuvre en faveur des familles. Cette bienveillance se traduit en trois principes directeurs :

  • la non marchandisation de ce qui relève de l’intime,
  • la solidarité envers les familles notamment celles qui sont en difficulté,
  • la protection des personnes vulnérables surtout les enfants et les personnes âgées en perte d’autonomie.

Pour la Ministre, « ce qui fait la famille », ce sont les solidarités et le temps passé ensemble. La capacité à prendre en compte les évolutions de la famille est garante de sa pérennité.

Elle a ensuite abordé ses thèmes de travail actuels :

  • la question des crédits d’action sociale de la CNAF,
  • les difficultés du secteur de l’aide à domicile dont elle est pleinement consciente, et auxquelles elle souhaite apporter des solutions notamment grâce au financement de la Contribution de solidarité pour l’autonomie (CASA),
  • le dossier de la protection juridique des majeurs : elle a salué le travail quotidien des salariés des UDAF et les réflexions de l’Institution sur la bientraitance et la dimension éthique du métier de mandataire,
  • la conciliation des temps, en particulier pour les familles monoparentales,
  • l’accès aux droits des familles vulnérables, notamment celles qui sont victimes d’accidents de la vie.

Discours en ligne.

La veille de l’Assemblée générale, Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé a rencontré les administrateurs de l’UNAF et de l’UDAF d’Indre et Loire lors d’une cérémonie au Conseil général.


PDF - 368.5 ko


Haut de page