UNAF - L’UNAF a participé au comité de suivi de la Convention d’exploitation des trains d’équilibre du territoire (TET)

L’UNAF a participé au comité de suivi de la Convention d’exploitation des trains d’équilibre du territoire (TET)

05/01/2015

L’UNAF a participé au comité de suivi de la Convention d’exploitation des trains d’équilibre du territoire (TET) le 15 décembre 2014.

Les résultats de la régularité des trains à fin novembre ont été présentés : ils révèlent une très légère progression avec un 1e semestre favorable suivi de perturbations : accidents, fortes chaleurs, ralentissements et depuis l’automne, accidents exogènes (de personnes, passages à niveau).
Une augmentation de la régularité des trains de nuit est observée malgré l’impact des travaux ainsi qu’une forte amélioration relative aux suppressions de trains : une vigilance est nécessaire car les impacts sont difficilement compréhensibles pour le voyageur.

Les associations ont relevé une baisse de qualité des trains de nuit et de leurs fréquences, ce qui peut impacter les résultats. Il a été indiqué que des propositions d’offres tarifaires plus élargies seraient faites.

Les questions de la faiblesse de la maintenance et des résultats de la satisfaction client portant sur l’information en situation perturbée ont été posées : l’information à bord, à quai et via les technologies est donnée dans le but qu’elle soit la plus rapide possible. Une formation à la prise de parole claire est proposée. Les interrogations ont porté sur la loi « Macron » qui doit être votée en 2015 et sur les voyages en cars.

Autres points abordés :

  • Les efforts de propreté : un travail est fait en lien avec les technicentres de maintenance, les marchés sont mis en concurrence.
  • La lutte contre la fraude, qui correspond à près de 300 M d’Euros de perte chaque année, fait l’objet d’un plan d’actions. Un outil sera déployé en 2015 pour mieux connaître les taux de fraude et la mise en place d’actions train par train. La fraude est de 10% dans les lignes sans réservation obligatoire.

Les participants ont été informés de la volonté du gouvernement de mettre en place un schéma directeur portant sur l’offre interurbaine ferroviaire. Une commission ad’hoc restreinte « Avenir des trains d’équilibre du territoire » sera réunie dans le cadre de la mission confiée par l’Etat à Philippe Duron, député du Calvados. L’objectif est de définir les Trains d’équilibre du territoire (TET, Corail, Intercités) et de les mettre en cohérence avec une vision partagée, un diagnostic et une offre.

Une approche par les besoins avec des bilans socio-économiques a été demandée. Il a aussi été question des coûts et de la gestion des trains durant cette période. Un point d’étape des travaux, dont l’échéance est fixée à fin 2015, sera fait en février. Durant l’année, la réflexion sera poursuivie jusqu’à la signature d’une nouvelle convention prévue en 2016. Plusieurs axes ont été retenus tels que le maintien de l’ensemble des dessertes (sauf travaux) et pour les matériels un programme d’investissements de 68 M d’Euros (pour les locomotives thermiques, électriques notamment) et la modernisation des voitures.

Le Comité de suivi de la Convention d’exploitation des trains TET sera réuni à nouveau en 2015.

@ : hmarchal unaf.fr

Haut de page