UNAF - L’UNAF a participé à la séance plénière de la RATP

L’UNAF a participé à la séance plénière de la RATP


12/01/2015

Logo de la RATP

Le 18 décembre, l’UNAF a participé à la séance plénière de la RATP en présence du Président Directeur Général, Pierre Mongin. Il a souligné l’importance des relations avec les associations agréées de consommateurs, le partenariat fructueux mené avec la RATP, ainsi que le travail mené par le Médiateur et Délégué aux victimes de la RATP, dans sa fonction de soutien et d’ouverture de droits.

Étaient également présents Betty Chappe, responsable de la mission accessibilité et Franck Avice, Directeur « Services, relations clients, espaces ». Le bilan positif de la RATP devrait lui permettre de faire les investissements nécessaires pour l’entretien, à tout moment, du réseau notamment en matière de signalisations.

Parmi les priorités figurent les changements de matériels : RER , allongement des rames : ligne 14

Les extensions des horaires du réseau de bus ont été effectuées, l’offre a été renforcée et développée (Tramway). L’achat de bus propres et hybrides est aussi prévu. Est à venir la renégociation du contrat avec le STIF (période 2016- 2020) : pour permettre de couvrir la mission de la RATP, des moyens suffisants doivent être associés aux contraintes d’un trafic très important. Parmi les mesures en cours, le déploiement du programme d’information voyageurs « IMAGE  » (prévoyant l’intermodalité incluant les bus), l’extension de la L 14 au nord, la sécurité, la propreté des rames et des espaces, la lutte contre les incivilités.

Un tour de table a été fait. Les questions posées par les associations agréées de consommateurs ont porté sur :

  • le retard du programme « ouragan « visant à réduire l’intervalle des trains : des améliorations sont en cours ;
  • le renforcement des fréquences : ce point dépend du STIF qui décide de financer,
  • le démarrage des bus électriques : des matériels hybrides, puis électriques seront testés,
  • la saturation des espaces : des efforts seront faits comme les sorties adaptées des lignes 14 et, en bout de quai, l’automatisation des portes palières,
  • le projet Grand Paris : concernée, la RATP répond à l’appel d’offres du STIF notamment pour la Ligne 15.

La propreté à la station Auber et sur la ligne 13 au Nord a été abordée : un programme d’action est prévu sur 3 ans (infiltrations) ainsi qu’ aux gares routières pour lesquelles un nettoyage quotidien est fait. Celle associée aux journaux gratuits laissés aux abords du réseau dans les espaces et matériels a été pointée.

S’agissant de l’accessibilité du métro aux personnes à mobilités réduites (PMR), des évacuations spécifiques sont prévues et tous les prolongements seront accessibles : 4 stations de démonstration tenant compte de tous les types de handicaps seront visibles en mars et la mécanisation des escaliers sera augmentée. Les associations ont regretté la lenteur du programme d’équipements attendus dans le réseau d’ici 2020 (escaliers mécaniques) ainsi qu’en direction des familles et enfants (il existe des passages élargis pour les poussettes).

Concernant la régularité des lignes A et B, des évolutions sont en cours.
Enfin, notons l’élargissement prévu du Pass Navigo à 70 euros en septembre 2015. Les associations ont demandé quelles améliorations du coût des tarifications et titres à l’unité en direction des personnes non abonnées (ex : retraités) étaient prévues.

@ : hmarchal unaf.fr


Image : Logo de la RATP
Haut de page