UNAF - Réunion RATP / associations agréées de consommateurs (dont l’UNAF) du 10 février 2015

Représentation transports

Réunion RATP / associations agréées de consommateurs (dont l’UNAF) du 10 février 2015


23/02/2015

Logo RATP

L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la RATP le 10 février 2015.

Questions d’actualité

Parmi les questions d’actualité soulevées : les difficultés des voyageurs en cas d’interruption du service. Les associations ont souhaité que l’on puisse maintenir la présence à bord des agents.

Modernisation de la ligne 4

La RATP a présenté le projet - en cours de démarrage - de modernisation de la ligne 4. Décidé par le conseil d’administration de la RATP, il a été validé par le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF).

La RATP a rappelé le retour d’expériences positif de l’automatisation de la ligne 1 (automatisée depuis décembre 2012) : meilleure qualité de service en heures de pointe, meilleure régularité et réactivité (notamment pour résorber les incidents). La RATP a présenté cette expérience comme un défi technique et social relevé de manière exemplaire.

La RATP note que la modernisation de la ligne 4 requiert à la fois de moderniser les équipements, les trains et d’adapter les lignes aux évolutions. Le projet s’inscrit dans un contexte d’extension et d’évolution du réseau : renouvellement du matériel de la ligne 14, complémentarité avec le RER B et les autres lignes. Ce projet bénéficiera des évolutions récentes : renouvellement des équipements, renforcement des moyens, sécurisation des trains et des quais. Le projet vise aussi un meilleur confort, une meilleure information, et une optimisation de l’exploitation, rendue plus durable, ainsi qu’une amélioration des espaces (stations et quais).

Un début de mise en service de la ligne sera effectué fin 2019 jusqu’à son développement complet prévu au-delà.

A la question des associations sur la prise en compte des personnes à mobilité réduite, la RATP a indiqué qu’un rehaussement des quais était prévu. Elle a en outre indiqué que des efforts seraient faits en direction des autres handicaps (notamment pour les voyageurs déficients visuels).

  • Les associations ont aussi demandé une amélioration de la sonorisation des messages. La RATP a indiqué que cette demande était associée au projet de développement de moyens audio-visuels de surveillance et de sonorisation de la ligne. Le coût sera réparti entre le STIF et la RATP.

Présentation du groupe de protection et de sécurité du réseau (GPSR)

La RATP a présenté les missions du GPSR (lutte contre les incivilités, les délits, la fraude) et les partenariats qui lui sont nécessaires. La RATP développe des moyens plus performants afin d’agir rapidement.

@ : hmarchal unaf.fr


Image : Logo RATP
Haut de page