UNAF - L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la SNCF (11 mars 2015)

L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la SNCF (11 mars 2015)


23/03/2015

Illustration article

L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la SNCF le 11 mars dernier au cours de laquelle les résultats 2014 et les perspectives en matière de régularité (travaux, service annuel, services au usagers) ont été abordés.

S’agissant de l’année 2014, les résultats sont pour l’activité voyageurs :

  • globalement en hausse et stables pour les trains inter-cités ;
  • légèrement inférieurs pour les Transiliens ;
  • moins bons pour les TER.

Les évènements relevés qui ont affecté le réseau : grèves, météo, accidents y compris de personnes, vols de métaux, heurts d’animaux, actes de malveillance.

Des actions visant à une meilleure surveillance ont été engagées notamment sur les matériels, l’infrastructure, sur le suivi des circulations et sur la prévention.

Les associations ont soulevé les questions du vieillissement du réseau.
Des résultats sont obtenus grâce aux évolutions des matériels et des équipements nouveaux qui prennent en compte les aléas climatiques (anti-patinage, anti-enrayage) et entraînent une baisse des conséquences néfastes pour les circulations.
Les différentes actions menées, telles que celles de lutte contre la végétalisation, les fermetures de lignes pour plus d’efficacité, et l’utilisation d’engins spécifiques de voie (lavage) sont effectuées. Les poses de clôtures sont renforcées avec des équipements de lutte contre la présence de gibiers.

Des améliorations sont aussi constatées sur la maintenance et ses impacts sur les installations mais des efforts sont à poursuivre : si la SNCF a constaté une augmentation des incidents caténaires, leurs conséquences sont en baisse.

S’agissant des travaux, l’on constate une augmentation de leur volume et leur intensification demande la mise en œuvre de mesures : plans de transport, fermetures, espacements des trains. L’impact des conséquences sur les travaux est en baisse grâce aux efforts techniques et organisationnels mis en place.

Les associations agréées de consommateurs ont demandé que les usagers soient davantage informés des travaux, et par anticipation. La SNCF a évoqué ses actions liées aux difficultés avec la prise en charge des voyageurs et informé sur les formations proposées en régions.

Un zoom a été fait sur les activités voyages en 2014 avec un constat positif : une meilleure régularité par rapport à 2013 ; une baisse de 30% des grands retards constatée et une amélioration de l’anticipation associée aux travaux
(réservation TGV pour l’été).

Les améliorations concernent aussi les diagnostics : matériels, trains.
En 2015 les actions seront développées, associées aux matériels. Les constats montrent une stabilité des résultats des trains inter-cités et un progrès des trains de nuit mais des résultats moindres s’agissant des voitures (composition des trains, retards associés aux escales). Il est prévu un travail en 2015 pour les lignes en difficulté.

S’agissant du Transilien, si un progrès est constaté par rapport à 2013 notamment pour les RER B et D, la SNCF est vigilante vis-à-vis des lignes R, J, EC où un travail est poursuivi aux niveaux des matériels et de l’infrastructure.

Les associations ont demandé que les usagers soient avisés des travaux qui seront menés (RER C). S’agissant des causes, une légère amélioration est constatée en ce qui concerne les impacts des comportements des voyageurs associés aux déclenchements des signaux d’alarme, des dispositifs sont déployés.

Transilien : deux types d’actions sont prévues pour 2015 :

  • une augmentation des travaux ;
  • un plan d’actions associé aux zones denses - avec l’ information - pour augmenter le niveau de régularité.

S’agissant des suppressions de trains, elles sont en moyenne en progrès. Pour les TER, elles sont stables en moyenne avec des disparités mais des plans d’actions spécifiques sont mis en place avec un contexte de travaux parfois plus lourds. Une amélioration et des adaptations sont en cours sur les nouveaux matériels, avec le renouvellement du parc en régions.

La SNCF a informé les associations de consommateurs des changements de services sur certaines lignes (Ligne U le week-end, en PACA avec un renforcement ou des refontes : Paris- Creil, Lignes L, J). Les associations ont regretté que les informations sur les suppressions de dessertes soient données trop tardivement aux usagers. Des efforts sont effectués vis-à-vis des retards (Normandie).

S’agissant des priorités, pour 2015, elles concernent :

  • les travaux (soit 5 MM d’Euros dont 1 MM Ile de France),
  • un travail d’adaptation des horaires et la fiabilisation associée aux chantiers (avec les correspondances) : un effort de pédagogie et d’information sera effectué, notamment en gare.

En 2016 sont prévues la mise en service du prolongement du TGV Est, l’ouverture de gares nouvelles (dont Rosa Park : Ligne RER E), et la refonte de dessertes (lignes L, U). Les associations ont souhaité être informées aussi des résultats de satisfaction des voyageurs.

@ : hmarchal unaf.fr

Haut de page