UNAF - Une femme salariée sur trois considère que son dernier congé maternité a eu un impact négatif sur sa carrière.

Chiffre clef de la semaine

Une femme salariée sur trois considère que son dernier congé maternité a eu un impact négatif sur sa carrière.

30/03/2015

Chiffre 31%

Selon l’enquête annuelle Elle/Ipsos sur les mères actives, près d’un tiers des mères salariées concernées (31%) considèrent que leur dernier congé maternité a eu un impact négatif sur leur évolution professionnelle, et plus d’un quart (26%) sur leur salaire.

Une autre enquête, prochainement publiée, de l’association « à compétence égale » sur les seules femmes cadres rapporte un résultat similaire. L’AFP rapporte qu’elle révèle qu’ « une forte proportion des femmes interrogées estime avoir été pénalisée par leur grossesse, quand d’autres ont reporté ou renoncé à un projet d’enfant pour des raisons professionnelles (un tiers des mères de moins de 45 ans). »


Image : Chiffre 31%
Haut de page