UNAF - L’UNAF a organisé une journée sur la formation professionnelle continue : être acteur de son parcours professionnel

L’UNAF a organisé une journée sur la formation professionnelle continue : être acteur de son parcours professionnel

13/04/2015

Logo de l’UNAF

La loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale est entrée en vigueur le 1er janvier dernier et bouleverse le paysage de la formation professionnelle. En tant que représentante des familles, mouvement familial de bénévoles et employeur, l’UNAF a toute légitimité à intervenir dans ce champ. C’est pourquoi, elle a organisé le 2 avril dernier, une journée nationale « Formation professionnelle continue », introduite par le Président de l’UNAF, François Fondard, animée par Bernard Farriol, Président du département « Economie, Emploi et Formation professionnelle » et au cours de laquelle est intervenu François Edouard, Vice-président de l’UNAF et Vice-président d’Uniformation.

La journée s’est articulée autour de 2 axes :

Les grandes lignes de la loi

Jean-Pierre Therry, Secrétaire confédéral, chargé de la formation professionnelle continue, a fait un bref rappel historique des différents accords et lois qui se sont succédé dans le champ de la formation professionnelle.

Jean-Marc Huart, Sous-directeur à la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) a insisté sur le caractère historique de cette loi, qui modifie le plus en profondeur la loi depuis 1971 (date de la première loi sur la formation professionnelle). Il a rappelé les trois types d’évolution majeure qui ont été introduits : la modification des modes de gouvernance, des modes de financement et de nouveaux dispositifs.
M. Huart a insisté sur la nécessité de relayer et communiquer sur cette loi ; Il a d’ailleurs informé qu’une campagne d’information grand public serait lancée la semaine du 17 avril. Puis, en duo, les deux intervenants ont présenté en détail :
• Le Compte personnel de Formation (CPF) : 1 million de salariés ont ouvert leur compte depuis le 1er janvier, et le site http://www.moncompteformation.gouv.fr est en cours d’amélioration
• Le Conseil en évolution professionnelle (CEP),
• L’entretien professionnel,
• Les nouvelles compétences des régions.

Rôle et impact pour le mouvement

François Edouard, Vice-président de l’UNAF et Vice-président d’Uniformation a présenté les impacts de la loi sur le fonctionnement des organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), et détaillé les nouveaux modes de financement. Puis, il a fait un éclairage particulier sur un dispositif de formation destiné aux dirigeants associatifs bénévoles pour favoriser le développement de leurs compétences.

L’intervention de Serge Rochet, Directeur général de la Fédération nationale des CIBC (centres interinstitutionnels des bilans de compétence) a permis de placer le Bilan de Compétences et la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) sur le nouvel échiquier de la formation professionnelle. Il a également illustré par deux cas pratiques le parcours d’une VAE.

Catherine Beauvois, Secrétaire générale du Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle (CNEFOP) a conclu la journée en rappelant les intentions politiques prioritaires de la loi :
• sécuriser le parcours des individus, quel que soit leur statut
• améliorer le taux d’accès à la formation certifiante.

La journée, organisée par le département « Économie, Emploi et Formation professionnelle » de l’UNAF, avec le concours de Jean-Pierre Therry, François Edouard, et de Myriam Bobbio, coordonnatrice du pôle, a suscité de nombreux échanges.

@ : mbobbio unaf.fr


Image : Logo de l’UNAF
Haut de page