UNAF - L’Observatoire des Jeux, dont l’UNAF est membre, vient de publier les premiers résultats de l’enquête ENJEU 2014

L’Observatoire des Jeux, dont l’UNAF est membre, vient de publier les premiers résultats de l’enquête ENJEU 2014


20/04/2015

Logo de l’observatoire des jeux

L’Observatoire des Jeux dont est membre l’UNAF vient de publier les premiers résultats de l’enquête ENJEU 2014 , réalisée sur un échantillon de 15635 individus. (+ Lire).

L’enquête met en avant 3 principaux enseignements :

  • Une croissance de l’activité du jeu d’argent et de hasard en France : ainsi, en 2014, 56,2% des joueurs ont joué au moins une fois au cours de l’année écoulée, soit 10 points de plus qu’en 2010. Le jeu en ligne ne concerne que 4,1% de la population (7,3% des joueurs) soit à peu près 2 millions de joueurs en ligne. Un peu plus de la moitié des joueurs dépense moins de 100 € par an pour leur activité, un sur dix dépense plus de 1000 €.
  • Des joueurs problématiques en augmentation : le jeu à risque modéré concerne 2,2 % des joueurs, le jeu excessif 0,5% des joueurs.
    Ce sont donc respectivement 1 million et 200.000 personnes qui ont aujourd’hui une pratique problématique du jeu. L’augmentation se concentre sur les joueurs à risque modéré qui n’étaient que 0,9 % en 2010 (une partie de l’augmentation s’explique cependant par une méthodologie améliorée), les joueurs excessifs demeurant stables (0,4% des joueurs en 2010). Les difficultés liées au jeu se concentrent principalement sur les hommes, souvent plus jeunes et issus de milieux plus modestes. Les difficultés rencontrées par les joueurs sont fortement liées aux habitudes et pratiques de jeux en particulier la fréquence, le montant des dépenses, les types de jeux, la multi-activité, le jeu en ligne ou la précocité du jeu d’argent.
  • Des pratiques de jeu d’argent des mineurs bien réelles : en dépit de l’interdiction de jeu, près d’un tiers des mineurs de 15 à 17 ans a joué à des jeux d’argent. Selon les données de l’enquête, 11% ont une pratique problématique. Ces données apparaissent cohérentes au regard de données existantes.

L’Observatoire des jeux transmettra prochainement au Ministre des finances une note d’analyse et des propositions d’actions.

@ : ogerard unaf.fr


Image : Logo de l’observatoire des jeux
Haut de page