UNAF - L’UNAF a participé à la réunion « Sécurité » de la SNCF le 20 mai 2015

L’UNAF a participé à la réunion « Sécurité » de la SNCF le 20 mai 2015


01/06/2015

Illustration article

Le 20 mai dernier, l’UNAF a participé à la réunion « Sécurité » de la SNCF au cours de laquelle les sujets suivants ont été abordés : la présentation des systèmes de freinage et des technologies associées, par le centre d’ingénierie du matériel, l’accidentalité aux passages à niveau et les actions engagées présentées par SNCF Réseau : une baisse des collisions aux passages à niveau (PN) est constatée et une hausse de la part des victimes piétons depuis 3 ans.

Les associations ont soulevé la question des comportements en cause qu’elles souhaitent voir davantage intégrées dans les formations (ex : passage du Code de la route) : des interventions sont mises en place en milieu scolaire (IMS), en lien avec la gendarmerie et en partenariat avec les préfectures et les mairies par la SNCF. Des actions sont également menées en direction des poids-lourds.

La SNCF a indiqué qu’une demande a été effectuée pour que l’information sur les passages à niveau soit donnée par tous les éditeurs de GPS. La SNCF met en place, en régions, des expérimentations afin de tester les détecteurs d’obstacles. Elle prévoie en outre, l’amélioration de la visibilité des feux routiers et des barrières. Le non-accès aux emprises sera déployé ainsi que des radars de franchissement. Les associations ont souligné l’effort engagé. Des campagnes de prévention sont aussi menées telles que la journée nationale de sécurité routière aux passages à niveau, prévue le 3 juin prochain.

La SNCF a demandé que deux études soient effectuées portant sur le comportement des piétons aux passages à niveau ainsi que sur les risques encourus afin d’aboutir à d’autres actions de prévention : elles seront conduites par la DGITM (Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer).

Un point sur la réorganisation du système ferroviaire, qui s’appliquera en juillet 2015, a été effectué avec la création de 3 EPIC constitués de SNCF réseau-SNCF mobilité, et SNCF en tant qu’ EPIC de tête (pilotage, harmonisation). L’établissement public de sécurité ferroviaire est habilité à leur délivrer les certificats et agréments de sécurité.

L’ouverture à venir « au marché » des trains de voyageurs a été rappelée. Enfin, les questions d’actualité ont été centrées sur les résultats sécurité de la SNCF et un point a été dressé sur l’accident à Nangis (Seine et Marne) au passage à niveau, du 21 avril 2015. Les associations ont pu questionner la SNCF sur cet événement.

@ : hmarchal unaf.fr


PDF - 642.4 ko


Haut de page