UNAF - L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la SNCF

L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la SNCF


28/09/2015

Logo SNCF

L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la SNCF le 17 septembre dernier consacrée à l’activité « Transilien ». Alain Krakovitch directeur général SNCF Transilien a fait un point des résultats (en progression sur l’année 2014 2015) et avancées en cours : Des progrès sont confirmés en matière de ponctualité, d’information, et de prise en charge (des améliorations restent à poursuivre) des usagers, de sûreté.

Les associations agréées de consommateurs ont regretté l’absence d’information après une interruption de la ligne du RER D (due à une déformation de voie ayant entraîné l’arrêt de la circulation des rames) et une incompréhension associée au manque d’explications en gare st-Lazare.
Les associations ont aussi pointé les retards sur la ligne L du Transilien au mois de juillet (dus à un incident caténaire) nécessitant des réparations et entraînant l’interruption de la ligne. Elles ont, en outre, posé la question des compensations prévues par la SNCF aux usagers (ceci relève du contrat entre la SNCF et le STIF) et celle des services de substitution envisagés (cars).

La SNCF souhaite que des investissements permettent, à terme, d’améliorer la qualité de service. Sur les services de substitution proposés aux voyageurs, la SNCF a pointé les questions d’organisation et du coût au regard du nombre de passagers à transporter (un PC Bus est toutefois mis en place).
Des efforts concernant la vidéo surveillance en gares et dans les trains sont effectués. En cours également, une augmentation des effectifs et la protection des rames contre les dégradations.

Ponctualité : s’il existe une amélioration entre 2013 et 2014, une baisse est constatée pour la Ligne L. Les évolutions concerneront la refonte du plan de transport, l’ adaptation des horaires (lignes L Sud, U), l’amélioration du matériel roulant soit 420 M d’E d’investissements en 2015 (dont Eole, lignes D, H, R, K).

Les associations agréées de consommateurs ont soulevé les questions du manque de capacité des trains pouvant exister sur certaines lignes (ex L aux heures de pointe). La SNCF souhaite augmenter la ponctualité, améliorer la sûreté et poursuivre le renouvellement du matériel roulant.

Information : la SNCF a informé de l’augmentation de l’investissement prévu au contrat STIF, soit + 20% avec une refonte du programme et la modernisation : hauts parleurs, postes d’information voyageurs, écrans, informations en gare.
S’agissant du programme dit de « porte à porte » couvrant tout le parcours ( amont et aval) son financement sera accru (intermodalité bus) ainsi que la prise en charge des voyageurs en cas de travaux (leur augmentation prévue dans les prochaines années) : offres de substitution associées au co-voiturage, mise à disposition d’ agents et informations, flyers géolocalisation, kits de prise en charge... Le déploiement progressif de la géolocalisation des bus de substitution est aussi prévu : lignes C, L, A , J et étendu à l’ensemble du réseau Transilien en 2016.

Les programmes de travaux concerneront plusieurs lignes dont les L D, C, A (voies) et leur augmentation est prévue en 2016 (rails) ainsi que la mise en accessibilité à tous des gares d’Ile-de-France d’ici 4 ans, soit 180 gares fin 2019, accompagnée de la mise à disposition de personnels formés d’ici fin 2017. A aussi été évoqué le service access + : accompagnement après une réservation du service la veille, qui s’étoffera les prochaines années.
Les grands projets concernent le RER E étendu à l’ouest afin de dé saturer les RER A et B et la gare St-Lazare. La ligne RER E sera la plus interconnectée d’Ile-de-France et la modernisation du matériel y sera associée. Les autres projets concernent le Nord de Paris, le Tram Train Massy-Evry, la tangentielle Ouest, la nouvelle branche du T4 (Seine-Saint-Denis).

Un premier bilan du forfait Navigo toutes zones a été fait : la réussite des transactions effectuées est constatée (soit + de 96% les 2 premiers jours) et une baisse pour les forfaits des zones 2-3, 3-4, 4-5 ; s’agissant des automates de vente, des progrès sont encore à effectuer.

Nouveaux services de porte à porte : une augmentation de la fréquentation a été observée avec id Wroom ( : co-voiturage de proximité), la mise en place du stationnement vélo avec les espaces Véligo.
Parmi les axes de progrès : la démarche de sensibilisation pour dé saturer le trafic avec des expérimentations au-delà du site de la Plaine commune (en faisant varier les horaires de bureau).

Est noté le succès associé à l’application de la nouvelle application unique SNCF qui sera optimisée dans les prochains mois pour l’Ile-de-France.

@ : hmarchal unaf.fr


Image : Logo SNCF
Haut de page