UNAF - Politique de la ville : moins de cloisonnements, davantage d’information

Assises nationales de la ville

Politique de la ville : moins de cloisonnements, davantage d’information

18/04/2005

L’UNAF a participé aux Assises nationales de la ville le 8 avril 2005 à Paris.

Huit ateliers-débats ont permis de faire un point sur les différents aspects de la politique de la ville : définition des objectifs prioritaires, modalités de mise en oeuvre et image que véhiculent les quartiers concernés.

Ces ateliers ont été suivis de 2 tables rondes sur les moyens de « réconcilier l’humain et l’urbain » et d’aller « vers une refonte des modes de partenariat ».

Les débats avaient pour objectif d’identifier des pistes d’amélioration pour une intervention publique plus forte et plus lisible, au nombre des quelles plusieurs sont depuis longtemps défendues par l’UNAF :

Les participants ont en particulier exprimé leur souhait d’une prise en charge globale des questions touchant un quartier, au moins à l’échelon de l’agglomération entière : par exemple, on ne peut traiter séparément les questions de mixité sociale indépendamment de celle de la « qualité » des établissements scolaires.

Les besoins spécifiques des enfants et des familles en tant que telles ont été peu évoqués. A été en revanche soulevé le point crucial de l’accès des familles de tous les « quartiers » à leurs droits (et en premier lieu l’accès à l’information sur ces droits), ainsi qu’aux services public et la nécessité d’une implication des habitants dans les projets les concernat.

Ces tables rondes ont été aussi l’occasion de la réaffirmation d’un besoin de cohérence des projets de politique de la ville, de la pluridisciplinarité des équipes, et du décloisonnement, sans que soient évoquées réellement des solutions concrètes pour organiser une telle transversalité.

Haut de page