UNAF - L’UNAF participé à la réunion du Haut comité de la qualité de service dans les transports

L’UNAF participé à la réunion du Haut comité de la qualité de service dans les transports


21/12/2015

Illustration article

L’UNAF a participé à la réunion du Haut comité de la qualité de service dans les transports, le 10 décembre dernier.

La sécurité dans les transports collectifs de voyageurs a été le premier sujet abordé. Face à cette demande se pose la question des flux, et de l’adaptation des gares : cela implique des efforts supplémentaires de la part des transporteurs : systèmes, agents, comme des usagers avec des anticipations dues aux contrôles. Les associations ont pointé la nécessité d’agir sans pénaliser la fluidité.

Le second sujet concernait le positionnement du Haut comité de la qualité de service dans les transports relatif à la désignation des médiateurs des entreprises de transport. Les décrets relatifs à l’ordonnance d’août 2015 n’étant pas encore publiés, il a été reporté.

Le troisième sujet était relatif à la démarche en cours de mise en place des indicateurs de la qualité de service des transports collectifs urbains de province (CEREMA, GART, UTP) : seront concernés les indicateurs associés aux métros, tramways (régularité), les bus avec, en plus, la ponctualité.

Puis, un exposé a été fait par le consultant et sociologue, Francois Bellanger directeur de Transit – City portant sur les attentes et les pratiques en matière de mobilité qui peuvent aussi être initiées par les usagers eux-mêmes (ex : le co-voiturage).

Des données de prospectives ont été apportées sur les transports collectifs et individuels. Ouvrant à des possibilités nouvelles, les transports pourront répondre aussi à d’autres défis.

Les nouvelles technologies ont aussi un impact dans les territoires (téléphonie mobile, Internet) dont il faut tenir compte. Les participants ont soulevé la question de la cohabitation des modes : comme les deux, trois roues avec la voiture, de l’émergence de modes nouveaux de déplacements proches du mode piéton : roues électriques, patinettes. Aujourd’hui les technologies comme les modes nouveaux impactent tous les territoires (péri urbain, rural), les transports vont évoluer.

@ : hmarchal unaf.fr

Haut de page