UNAF - Le travail du dimanche réduit le temps parental de 40mn sur la semaine

Chiffre clef de la semaine

Le travail du dimanche réduit le temps parental de 40mn sur la semaine

12/07/2016

Chiffre : 40 mn

Prendre un jour de repos durant la semaine ne permet pas de « rattraper » la perte, considérable, de temps passé avec les enfants lorsqu’on travaille le dimanche. La perte nette est en moyenne de 40 minutes.

C’est l’un des nombreux enseignements d’unarticle publié en juillet 2016 par les chercheurs Laurent Lesnard et Jean-Yves Boulin [1].

Les auteurs soulignent que les travailleurs du dimanche se situent le plus souvent au « bas de l’espace socioéconomique » et cumulent les contraintes temporelles : horaires décalés, imprévisibles, longs horaires, et concluent que "le travail dominical n’est ainsi le plus souvent qu’une des facettes des horaires de travail
atypiques"
.

Ils jugent nécessaire d’étudier l’impact à long terme du travail dominical sur le lien parental et le lien de couple : « Dans la mesure où, selon des études réalisées dans d’autres pays, les horaires atypiques accroissent les risques de conflits familiaux et de séparation , le travail dominical hors domicile, qui est une forme d’horaire atypique, pourrait avoir également dans notre pays des conséquences similaires à moyen terme sur le lien familial : le développement de données longitudinales, encore insuffisant en France, permettrait de confirmer ce constat. »


Image : Chiffre : 40 mn
Haut de page