UNAF - Conseil consultatif SNCF / associations agréées de consommateurs - réunion du 14 octobre 2016

Conseil consultatif SNCF / associations agréées de consommateurs - réunion du 14 octobre 2016


31/10/2016

Logo SNCF

L’UNAF a participé au Conseil consultatif organisé entre la SNCF et les associations agréées de consommateurs le 14 octobre à Bordeaux en présence de Rachel Picard, Directrice générale de Voyages SNCF.

Au préalable, la Directrice Générale SNCF Voyageurs Florence Parly, a fait part de son attachement aux relations existantes avec les associations agréées de consommateurs. Les enjeux du développement des nouvelles technologies et du train ont été rappelés : il sera poursuivi sur l’ensemble des TGV (accès à la Wifi en 2017) et gares pour rendre les services plus accessibles et fluides ainsi que sur les trains Ter et Transiliens à horizon 2020.

Un point a été fait sur l’avancement et les perspectives des projets en cours de la SNCF : LGV Sud Europe Atlantique Bretagne Pays de Loire : rames Atlantiques qui ouvriront à des gains de parcours effectifs en juillet 2017 (entre Paris-Tours et Bordeaux et vers la Bretagne) en articulation avec les correspondances TER. Un travail est aussi engagé autour du développement de l’intermodalité. Des investissements prévus concernent les rames nouvelles ou à rénover. L’annonce puis la commercialisation anticipée de l’offre seront effectuées pour les destinations Bretagne - Pays de Loire - Bordeaux.

Les associations ont :

  • soulevé les questions de la connaissance précise de l’offre et de sa pérennité dans les prochaines années : un engagement est acté par la SNCF vis-à-vis des élus (grilles horaires ) et un suivi sera effectué vis à vis des fréquentations (voyages) et des dessertes en articulation avec l’ensemble des flux des régions. Le projet vise aussi une amélioration des correspondances et plus de déplacements ferrés ;
  • demandé que les usagers puissent en être informés y compris sur support papier et que la fréquence des liaisons soit assurée y compris en correspondances au plus près des territoires ;

La SNCF a indiqué avoir développé une politique de petits prix et d’accès aux réductions (cartes commerciales).

S’agissant des retards, elle a indiqué vouloir prendre en compte leurs impacts en facilitant à terme l’accès à leur compensation pour les usagers.

Les associations ont posé la question de la pérennité pour l’usager des offres de petits prix proposées, de leur clarté et de leur impact sur l’évolution des flux.
Elles ont demandé que les efforts faits en faveur du train visent aussi les TER et Inter-cités.

@ : hmarchal unaf.fr


Image : Logo SNCF
Haut de page