URAF Occitanie

Etats Généraux de l’alimentation : l’URAF Occitanie interpelle les parlementaires de la région

06/03/2018

Illustration article

Dans le cadre des Etats Généraux de l’alimentation, l’URAF Occitanie a interpellé les parlementaires de la région. Deux sénateurs, Messieurs Courteau et Bonhomme (de l’Aude et du Tarn et Garonne) ont posé chacun une question écrite au gouvernement.

Début février, le Secrétaire d’Etat a répondu en partie aux préoccupations exprimées par les familles sur l’éducation alimentaire auprès des jeunes, y compris à travers les programmes européens. L’information des consommateurs et la restauration collective sont des axes forts du discours du 11 octobre du Président de la République, ils le seront également dans le projet de loi, nous assure-t-il.

L’URAF Occitanie continuera à suivre ce dossier et n’hésitera pas à saisir de nouveau les parlementaires si le projet de loi était en deçà de nos attentes exprimées.

Le Conseil Régional d’Occitanie entend faire de l’alimentation une « grande cause régionale ». La présidente de Région, Carole DELGA, lance une concertation citoyenne.

En amont, l’URAF interviendra en mars, auprès du groupe de pilotage, pour présenter les attentes des familles sur l’accès pour tous à une alimentation de qualité, en particulier dans la restauration collective. La structuration permettant de nouvelles formes de consommation, tout comme l’éducation alimentaire, sont des leviers qui permettront de développer de nouvelles formes d’économie régionale. L’alimentation est pour les familles, comme pour la société, un enjeu économique.

@ : secretariat uraf11.unaf.fr

Haut de page