UNAF - UDAF 86 - Vienne - Enquête « Familles et Europe » Vienne (2000)

Etude thématique

UDAF 86 - Vienne - Enquête « Familles et Europe » Vienne (2000)


31/01/2000

 

UDAF de la VIENNE (86) - Observatoire Départemental de la Famille - février 2000

OBSERVATOIRE DEPARTEMENTAL DE LA FAMILLE

 

1. Connaissance et utilisation des langues parlées dans l’Union européenne.

Parmi les personnes interrogées, près de 60% d’entres-elles
pratiquent une langue autre que le français. Ce pourcentage varie
considérablement suivant le niveau d’étude.

Parlez-vous une ou plusieurs langues (autre que le français)
en usage dans l’Union européenne ?
(comparaison suivant
le niveau d’études)

Etudes primaires Collèges CAP - BEP Lycées Etudes supérieures
Oui 15% 36,4% 40% 88,2%
Non 85% 63,6% 60% 11,8%

Les disparités exprimées ci-contre, se confirment de la même
manière avec les différentes catégories socio professionnelles.

En effet, la majorité des cadres (81%) et des professions intermédiaires
(86%) parlent une ou plusieurs langues étrangères. La catégorie
socio-professionnelle étant en majeure partie liée au niveau
d’études.

<img
src="etudes/86 Familles et europe/Compte rendu Familles et europe Vienne00.gif"
alt="Compte%20rendu%20Familles%20et%20europe%20Vienne00.jpg" width="277"
height="322" border="0"
>

L’anglais est la langue la plus parlée par les personnes interrogées
(53,3%). Puis, en seconde position viennent l’espagnol (18,2%) et l’allemand
(17,5%) qui sont des langues complémentaires à l’anglais.
L’italien est la langue qui arrive en dernière position (8%). Les
langues les plus parlées sont sans surprise les langues enseignées
à l’école.

Ensuite, quelques autres langues (2,8%) sont très peu représentées.

Les personnes parlant une ou plusieurs langues étrangères
les utilisent en majorité pendant les vacances / voyages, comme
l’indique le graphique de droite.

 

2. Information sur l’Euro, la citoyenneté européenne, le fonctionnement des institutions européennes.

Les personnes interrogées devaient répondre simplement
par «  oui  » ou «  non  » à
la question  : " Avez-vous reçu de l’information
sur ...[1] "
,
puis, indentifier les moyens par lesquels elles avaient été
informées.

alt="Compte%20rendu%20Familles%20et%20europe%20Vienne01.jpg" width="367" height="236" border="0"
>

L’histogramme ci-dessous fait apparaître dans un premier temps
la part du «  oui  » sur le «  non  ».

L’Euro apparaît comme l’information la plus diffusée auprès
des personnes interrogées (84,4% de «  oui  »).

La citoyenneté européenne se situe bien loin derrière
avec plus de 60% de personnes qui ne s’estiment pas du tout informées.
Au même titre que les institutions européennes avec seulement
48,6% de personnes qui s’estiment informées.

En ce qui concerne les différents moyens d’informations, seulement
deux d’entres-eux ont retenu l’attention des personnes interrogées.
En effet, ce sont l’administration (fiscale, l’école des enfants,
la mairie, la banque...) et les médias.

alt="Compte%20rendu%20Familles%20et%20europe%20Vienne02.jpg" width="288" height="192" border="0"
>

Dans ce premier graphique, on constate que l’administration est le premier
moyen d’information sur l’euro, suivi de près par les médias.

Nous avions vu dans l’enquête précédente de l’Observatoire
Départemental de la Famille, que les trois principales sources
d’informations des ménages de la Vienne étaient dans l’ordre
 : les journaux télévisés, la radio et la presse locale.
Les retraités étaient ceux qui s’informaient le plus auprès
de ces trois médias.

Dans les résultats de cette enquête, les médias
représentent un peu plus de 40% des moyens d’informations pour
les cadres et les professions intermédiaires. Alors que les retraités
n’ont été que 34,7% à estimer les médias comme
source d’information sur l’euro. Il semble donc que les retraités,
bien qu’ils s’informent beaucoup auprès des médias, trient
l’information et que l’Europe n’est pas une de leur priorité.

alt="Compte%20rendu%20Familles%20et%20europe%20Vienne03.jpg" width="288" height="192" border="0"
>

Les médias sont le premier moyen d’information concernant la
citoyenneté européenne, bien que cette dernière n’ait
pas été perçue par beaucoup des personnes (38%).

Nous avions constaté, dans l’enquête précédente
que les ménages de la Vienne estimaient être moyennement
informés de leurs droits civiques, sociaux et de consommateur.
Ce sentiment se dégrade encore un peu lorsqu’il s’agit de citoyenneté
européenne.

alt="Compte%20rendu%20Familles%20et%20europe%20Vienne04.jpg" width="288" height="192" border="0"
>

Une fois de plus, ce sont les médias qui sont le moyen d’information
le plus cité en ce qui concerne les institutions européennes.

NB : 93% des personnes ayant reçu de l’information sur la citoyenneté
ou les institutions européennes, ont elles-mêmes reçu
de l’information sur l’euro.

En clair, les personnes n’ayant pas reçu d’information sur l’euro
n’en ont pas reçu non plus sur les autres thèmes.

L’Europe au quotidien

En France, avez-vous rencontré des ressortissants de l’Union
européenne autre que français ?

NB : A cette question les non-réponses sont considérées
comme «  non  ».

Quatre types de rencontres étaient proposées (l’emploi,
la formation, échanges scolaires, loisirs).

Les résultats font apparaître les loisirs comme étant
la première source de rencontre pour tous les ménages interrogés.

alt="Compte%20rendu%20Familles%20et%20europe%20Vienne05.jpg" width="292" height="196" border="0"
>

Certaines catégories socio-professionnelles comme les artisans,
commerçants, chefs d’entreprises sont plus exposées que
d’autres, de part leur emploi, lorsqu’il s’agit de rencontrer des ressortissants
de l’Union européenne. En effet, 75% de ces catégories ont
répondu «  oui  » en ce qui concerne l’emploi,
de même que les cadres avec un pourcentage de 71%.

Les professions intermédiaires arrivent en troisième position
avec 56%.

En ce qui concerne la formation, il apparaît, que ce n’est pas
un bon moyen de rencontre, quelle que soit la catégorie socio-professionnelle.

Même si on ne tient compte que des ménages ayant des enfants
en âge d’être scolarisé, l’école ne semble pas
être non plus un bon moyen de rencontre.

Les retraités sont 74% à avoir déjà rencontré
des ressortissants de l’Union européenne durant les loisirs ou
les vacances.

Dans l’enquête précédente de l’Observatoire Départemental
de la Famille, nous avions mis en évidence les types de ménages
qui partaient le plus souvent en vacances. Les revenus étaient
à l’origine de ces disparités. La fréquence des vacances
augmentait avec le revenu. On a confirmation dans cette enquête
puisque plus les ménages partent en vacances, plus ils sont amenés
à rencontrer de nouvelles personnes. En effet, si on s’en réfère
au tableau ci-dessous, on constate que plus les revenus sont élevés,
plus les personnes interrogées sont amenées à rencontrer
des ressortissants de l’Union européenne.

Revenus

inférieurs à 10 000 F

Revenus compris

entre 10 000 et 20 000 F

Revenus

supérieurs à 20 000 F

Oui 55% 60,4% 83,9%
Non 45% 39,6% 16,1%

Aujourd’hui, comptez-vous dans votre famille, des personnes d’une
nationalité de l’Union européenne autre que française
 ?

19,9% des ménages interrogés comptent dans leur famille
des personnes d’une nationalité de l’Union européenne autre
que française. Parmi ces personnes interrogées, 81,5% d’entres-elles
pratiquent une ou plusieurs langues étrangères.

Toujours parmi ces personnes, 77,8% d’entres-elles se sont rendues dans
un pays de l’Union européenne pour des vacances. (Cf : question
suivante).

Ces cinq dernières années, vous êtes-vous
rendu hors de France dans un pays de l’Union européenne ?

NB : à cette question, on considère les non-réponses
comme «  non  ».

<img
src="etudes/86 Familles et europe/Compte rendu Familles et europe Vienne06.gif"
alt="Compte%20rendu%20Familles%20et%20europe%20Vienne06.jpg" width="292"
height="196" border="0"
>

Les personnes ayant déjà travaillé à l’étranger,
et plus précisément dans un pays de l’Union européenne,
dans le cadre de leur emploi sont peu nombreuses (seulement 14,6% des
personnes interrogées).

40% des cadres sont amenés à se déplacer à
l’étranger dans le cadre de leur emploi. Les autres catégories
socio-professionnelles se déplacent peu en Europe.

Avec seulement 2,1%, les formations dans l’Union européenne restent
très locales. On ne sort pas du pays.

Par contre, les vacances sont le seul moyen véritable pour se
rendre à l’étranger. 56% des personnes interrogées
se sont déjà rendu dans un pays de l’Union européenne
autre que la France.

Un membre de votre famille a-t-il suivi une formation, un stage,
des études ou exercé un emploi dans un pays de l’Union européenne
autre que la France ?

Dans la question précédente, l’emploi et la formation,
étaient très peu représentés. Néanmoins,
quand on s’intéresse à un public un peu plus large, on se
rend compte que 31% des personnes interrogées connaissent dans
leur entourage une ou plusieurs personnes s’étant déjà
rendu dans un pays de l’Union européenne pour des raisons professionnelles.

 

3. Connaissances de l’Union européenne

9% des personnes interrogées n’ont pas répondu à
cette question.

alt="Compte%20rendu%20Familles%20et%20europe%20Vienne07.jpg" width="680" height="370" border="0"
>

Comme on le constate sur le graphique ci-dessus, les opinions sont très
nettes concernant les différentes décisions politiques de
l’Union européenne.

Le développement économique général, la
sécurité extérieure et politique étrangère,
la défense des droits de l’homme, la protection de l’environnement
et enfin l’aide aux populations du tiers-monde font l’unanimité
auprès des personnes interrogées (dans tous les cas, plus
de 50% d’opinion favorable).

alt="Compte%20rendu%20Familles%20et%20europe%20Vienne08.jpg" width="651" height="373" border="0"
>

Même si les personnes interrogées restent perplexes quant
aux domaines de la lutte contre le chômage, la lutte contre la précarité,
les prestations de santé et l’aide aux familles, on sent un certain
optimisme dans tous les domaines indiqués.

Le tableau qui suit traduit le ressenti entre ce qui existe déjà
et ce qui existera demain.

Il prend en compte les personnes qui ont répondu «  oui  »
à la question et traduit l’évolution en pourcentage.

Aujourd’hui Demain Evolution
Développement économique général 68.9% 78.6% +9,7%
Lutte contre le chômage 9.4% 44.2% +34,8%
Lutte contre la pauvreté 10.2% 36.2% +26%
Sécurité extérieure et politique étrangère 54.6% 66.9% +12,3%
Prestations de santé 13.6% 35.9% +22,3%
Aides aux familles 9% 27.3% +18,3%
Défense des droits de l’homme 63.8% 74.4% +10,6%
Protection de l’environnement 70.5% 77.1% +6,6%
Aide aux populations du tiers-monde 52.7% 59.8% +7,1%

Les personnes interrogées sont confiantes sur l’avenir de l’Europe.
Notamment lorsque cela concerne des domaines sensibles et d’actualité
comme le chômage. 34,8% de personnes en plus pensent que l’europe
va pouvoir lutter contre le chômage dans les années à
venir. C’est surtout dans les domaines sociaux que les gens attendent
beaucoup : le chômage, la pauvreté, les prestations de santé,
l’aide aux familles.

D’après-vous, à quelles définitions correspondent
ces trois institutions de l’Union européenne ?

Les ménages interrogés devaient choisir parmi trois définitions
pour expliquer le parlement européen, le conseil de l’Union européenne
et la commission européenne.

NB : la réponse à cette question est la suivante : Le
parlement européen = définition B

Le conseil de l’Union européenne = définition C

La commission européenne = définition A

Définition A DéfinitionB DéfinitionC
Parlement européen 18,5% 72,3% 9,2%
Conseil de l’Union européenne 25% 21,9% 53,1%
Commission européenne 61,9% 4,8% 33,3%

Le tableau fait ressortir les bonnes définitions. Néanmoins,
les personnes interrogées ne sont que 41% à avoir donné
les trois bonnes définitions d’un seul tenant.

<img
src="etudes/86 Familles et europe/Compte rendu Familles et europe Vienne09.gif"
alt="Compte%20rendu%20Familles%20et%20europe%20Vienne09.jpg" width="292"
height="311" border="0"
>

Parmi les 41% de bons répondants, le niveau d’étude semble
être le facteur déterminant.

57% des personnes ayant reçu de l’information sur les institutions
européennes ont répondu juste aux définitions.


[1] L’euro, la citoyenneté européenne ou le fonctionnement des institutions européennes.
Haut de page