Enjeux relatifs aux aidants dans la prise en charge des personnes âgées

L’UNAF présente au tour de table sur les aidants familiaux tenu par la Ministre des solidarités et de la santé

28/03/2018

Illustration article

La Directrice Générale de l’UNAF, Guillemette Leneveu, accompagnée de Nathalie Tellier, chargée de mission au pôle « Protection sociale - Santé - Vieillesse » a participé, le mercredi 21 mars dernier, au tour de table organisé par la ministre des solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, sur les enjeux relatifs aux aidants dans la prise en charge des personnes âgées.

Cette rencontre avait pour objet de recueillir des idées et des propositions concrètes des associations invitées, sur la façon de mieux accompagner et soutenir les aidants familiaux dans leur engagement.

Ces propositions ont vocation à nourrir une stratégie relative au vieillissement et à la prise en charge des personnes âgées que Madame la Ministre proposera au Premier ministre à la fin du mois de mars.

L’UNAF a rappelé l’action du CIAAF auquel elle contribue et a souligné toute l’importance de la démarche ; elle est plus particulièrement intervenue sur six thèmes :

  • la formation et l’information des aidants familiaux,
  • la santé de l’aidant, son soutien physique et moral (l’UNAF a plaidé pour une généralisation des formules du type de celle mise en place par l’UDAF 49 dont le principal intérêt est d’offrir une information de proximité sur les services locaux, la prise en charge à 100 % d’un bilan de santé annuel et l’accès gratuit à un soutien moral et/ou psychologique),
  • La prise en compte de l’urgence, la suppléance et le répit,
  • la suppléance et le répit,
  • les ressources et les droits sociaux pour une prise en compte d’une véritable conciliation charge d’aidant familial et vie professionnelle des aidants salariés (indemnisation de ce congé telle que proposée dans la proposition de loi de M. Dharréville le 8 mars dernier dans le cadre de la commission des affaires sociales présidée par Mme Bourguignon) ;
  • une meilleure prise en compte par le monde du travail (entreprises mais aussi par la fonction publique) de la situation des aidants familiaux qui exercent une activité professionnelle en leur sein).

Enfin l’UNAF a demandé une meilleure prise en compte des droits sociaux des aidants pour leur retraite indiquant qu’il faudra que la future réforme des retraites prenne en compte leur situation.

@ : ntellier unaf.fr

Haut de page