Publication du rapport HCFEA « les temps et les lieux tiers des enfants et des adolescents hors maison et hors scolaire » : des pistes intéressantes

10/04/2018

Illustration article

A l’occasion de la publication du rapport du HCFEA du lundi 9 avril sur « les temps et les lieux tiers des enfants et des adolescents hors maison et hors scolaire », l’UNAF considère que le rapport fait un bilan intéressant des pratiques, en soulignant la faible participation des enfants et adolescents à des pratiques artistiques et culturelles, de même pour les pratiques scientifiques et technologiques.

Le rapport mentionne justement les mouvements d’éducation populaire et de jeunesse comme autant de leviers d’autonomisation et d’engagement des enfants et des jeunes. L’UNAF a d’ailleurs publié une étude qualitative en 2013 sur ce thème, étude citée dans le rapport.

Les propositions sont intéressantes mais l’UNAF s’interroge sur leur coût (+ de 700 Millions d’euros) et les difficultés de mise en œuvre (création de « places » d’activités artistiques, sportives…).

Par ailleurs, il serait important de spécifier dans la proposition 3 que la participation financière des familles pour l’accès à l’accueil de loisirs est à moduler selon la composition familiale (par exemple à travers le quotient familial des CAF) et pas seulement selon les revenus. L’étude qualitative consacrée aux familles nombreuses faisait ressortir l’importance de la prise en compte de la taille de la famille dans la tarification des offres de loisirs et de vacances.

Parallèlement, dans le cadre de la négociation de la future COG Etat – CNAF, l’UNAF demande une revalorisation de la prestation de service ALSH des CAF afin de renforcer l’offre dans ce domaine.

Rappelons que l’UNAF qui est membre du HCFEA et notamment représentée au sein de la formation Enfance du HCFEA par Isabelle Saunier, et Bernard Tranchand, administrateurs a contribué à l’élaboration de ce rapport en adressant ses remarques.

Ce rapport a été remis le 6 avril dernier à la Ministre des solidarités et de la santé, Madame Agnès Buzyn.

Rapport en ligne

Haut de page