La chute des naissances se poursuit au premier trimestre 2018

03/05/2018

La chute des naissances se poursuit au premier trimestre 2018

Les naissances estimées par l’INSEE sont en baisse par rapport au premier trimestre 2017. Mars 2018 a été le mois ayant vu naître le moins d’enfants depuis la 2e guerre mondiale en France métropolitaine (+ Lire).

Sur la France entière (Lire) (Mayotte incluse) il n’a jamais été aussi bas depuis que les statistiques sont publiées (1994).

Ces naissances correspondent pour la plupart à des enfants conçus à l’été 2017.

Conséquence : le taux de natalité n’a jamais été aussi bas en France : mesuré en mars 2018, il descend pour la première fois de l’histoire d’après-guerre à 10,2 naissances pour 1000 habitants.

Rappelons que c’est bien la fécondité, et non le nombre de femmes en âge de procréer, qui est « le principal facteur expliquant la baisse du nombre de naissances » (en savoir plus)

(Autre article dédié).

Haut de page