Proposition de loi en faveur de l’engagement associatif : pour l’UNAF, une reconnaissance et un encouragement aux parcours bénévoles

29/05/2018

L’Assemblée Nationale a adopté en première lecture la proposition de loi en faveur de l’engagement associatif le 17 mai dernier.

Cette proposition de loi d’initiative du Groupe MODEM a pour objectif, d’une part d’encourager la prise de responsabilité associative en tenant compte de la réalité du monde associatif et des fortes contraintes – notamment financières – qui pèsent sur les dirigeants associatifs bénévoles, et d’autre part d’inciter les jeunes à s’engager dans le monde associatif.

Pour ce faire, l’article 1er amoindrit la responsabilité financière du dirigeant associatif en cas de faute de gestion. L’article 2, quant à lui, inscrit la sensibilisation à la vie associative, au même titre que le service civique, dans le cadre de l’enseignement moral et civique des élèves dès le CM2, au collège et au lycée, afin de valoriser le bénévolat et les associations auprès des jeunes, futurs citoyens.

L’UNAF soutient ce texte car il marque la reconnaissance de l’action des bénévoles. Il est un encouragement aux parcours bénévoles. Les associations, y compris les associations familiales, sont au cœur des enjeux de notre pays : elles sont présentes au quotidien pour répondre aux besoins sociaux et sociétaux, et maintenir le lien social. Dans toute leur diversité, les associations mobilisent des millions de citoyens.

Cette proposition de loi est un nouveau levier de mobilisation dans le chantier du développement associatif en cours dans le réseau des UDAF, des URAF et de l’UNAF. L’UNAF souhaite que ce texte soit inscrit à l’ordre du jour du Sénat pour qu’il puisse ainsi rapidement entrer en application.

Haut de page