Rentrée scolaire : l’UNAF rencontre le Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer

11/09/2018

Illustration article

La Présidente de l’UNAF, Marie-Andrée Blanc, accompagnée de Rémy Guilleux et Morgane Lenain, administrateurs, ainsi que de Patricia Humann, coordonnatrice du pole Education petite enfance jeunesse, a rencontré jeudi 6 septembre le Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer ainsi que ses conseillères Fanny Annor et Isabelle Bouhris pour faire un point d’actualité sur la rentrée scolaire.
Parmi les sujets évoqués : le plan mercredi, l’éducation affective et sexuelle, les espaces parents…

L’UNAF a fait part de sa satisfaction sur les actions menées qui vont dans le sens des attentes des familles. Le Ministre, dans le cadre de ses fonctions de ministre de la jeunesse, a évoqué le « plan mercredi » et a fait part de sa volonté de réfléchir au péri et extra scolaire du 21e siècle.

L’UNAF a rappelé le coût très important pour les familles que représentent les centres de loisirs, les colonies de vacances, même quand une grille de tarifs (en fonction du Quotient familial) est pratiquée. Pour une famille avec deux faibles salaires, le coût pratiqué de 15 € par jour par exemple pour que l’enfant puisse bénéficier d’un centre de loisirs est trop important.

L’UNAF a par ailleurs souligné l’importance de la construction collective, dans le cadre du plan mercredi, entre l’école, les centres de loisirs, les clubs sportifs et tout autre partenaire qui accueille les enfants, ainsi que les associations familiales qui représentent les familles du territoire.

L’éducation financière, portée par des UDAF ou associations familiales pourrait, par ailleurs, s’intégrer au plan mercredi, qu’elle concerne les enfants ou leurs parents, car des activités peuvent aussi associer ces derniers.

Concernant l’éducation à la sexualité à l’école, au collège et au lycée, sujet qui a fait l’objet de fausses rumeurs cet été sur les réseaux sociaux, l’UNAF a réitéré sa volonté d’un ajout du terme « affectif » à « Education à la sexualité ».

En primaire, l’UNAF considère que cette éducation doit porter sur le respect de son corps, le respect de l’autre. Au collège, il est surtout nécessaire de partir des questions des jeunes et de former les enseignants.

Enfin, les parents doivent être correctement informés de ce qui va se faire dans l’école de leur enfant, voire être accompagnés sur les questions qu’ils peuvent se poser concernant la meilleure manière d’aborder ces sujets avec leur enfant. Le Ministre a évoqué la prochaine circulaire sur l’éducation à la sexualité dans les écoles, collèges et lycées et souhaité que l’UNAF puisse réagir avant sa publication.

Il a aussi annoncé l’ouverture du site « la mallette des parents », à laquelle l’UNAF a contribué et qui comportera un volet de conseils aux parents sur de nombreux sujets (numérique, santé,…).

Enfin, l’UNAF a insisté sur l’importance d’un rapprochement des parents et de l’école, avec un souhait de développement des « espaces parents » prévus par la loi de refondation de l’Ecole de 2013. Les UDAF et associations familiales ainsi que d’autres acteurs associatifs se sont positionnés pour animer ces « espaces parents ». Encore faut-il qu’un financement de ces animations soit prévu par exemple, en association avec un financement CAF, dans le cadre du soutien à la parentalité.

@ :phumann unaf.fr

Haut de page