CNTE : séance plénière de la rentrée présidée par François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire

16/10/2018

L’UNAF, représentée par Dominique Allaume-Bobe, Administratrice en charge de l’Environnement et du Développement Durable, a participé à la séance plénière du Conseil national de la transition écologique présidé par le ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, le 11 octobre dernier.
À l’ordre du jour, l’intervention du Ministre pour faire part de ses engagements, suivie d’un temps d’échanges avec les membres du CNTE sur leur actualité.

L’UNAF est intervenue pour rappeler son attachement au CNTE qui permet de faire entendre la voix des familles dans l’élaboration de la politique de la Transition écologique et du Développement durable. Elle a réaffirmé sa priorité en matière de rénovation thermique de l’habitat qui permet aux familles une meilleure maîtrise de leur facture énergétique et une meilleure protection de leur santé.

L’UNAF a été favorable à l’accélération de la taxe carbone, à condition que les familles puissent bénéficier, en retour, d’aides aux travaux d’amélioration et d’efficacité énergétique. Elle s’est dite satisfaite des avancées en matière de transports doux, dont le Plan vélo, auquel elle a beaucoup participé et attend le projet de Loi d’orientation des mobilités (LOM) pour un accès à tous sur tous les territoires.

Le PLF 2019 dans son volet transition écologique et moyens du ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) et de ses opérateurs a été présenté et son pendant, la fiscalité environnementale, longuement débattue. Même si le budget est en augmentation (de 3,1% soit 1 milliard sur 34,2 milliards) afin d’inscrire les actions de transition dans la durée, ce dont le Ministre s’est félicité, il reste ouvert à des réflexions sur la fiscalité et a entendu le souhait des membres du CNTE de sortir d’une fiscalité de rendement pour aller vers une fiscalité affectée et ainsi mieux inciter aux changements de comportements. Ces derniers nécessitent un accompagnement éducatif à tous niveaux qui fait encore trop défaut au regard des moyens alloués et le Ministre a été d’accord avec la proposition de mettre en place un groupe de travail en lien avec le ministère de l’Éducation Nationale.

L’UNAF est intervenue pour demander si de nouvelles mesures étaient inscrites dans le PLF 2019, afin d’aider à la mise en conformité pour les familles de leur Assainissement non collectif (ANC). Cet investissement est important et concerne 20% de la population rurale essentiellement.

Les aspects internationaux ont été abordés avec la tenue de la COP 24 qui se tiendra en décembre à Katowice en Pologne, suite à l’Accord de Paris et de la COP 14 pour la Biodiversité qui se tiendra en novembre à Sharm el Sheikh en Égypte, notant que le retrait des USA et de la Chine et l’approche de nouvelles élections au Brésil notamment fragilisaient la dynamique générale et à terme les résultats de maintien à 1,5°C l’augmentation du réchauffement climatique à la fin du siècle (rapport du Giec.)

@ :ssitbon unaf.fr

Haut de page