L’UNAF auditionnée sur la qualité de la formation au permis de conduire et à son accessibilité

25/10/2018

La Présidente de l’UNAF, Marie-Andrée Blanc, et Stéphane Bernardelli, Administrateur, ont été auditionnés le 16 octobre dernier à l’Assemblée nationale dans le cadre d’une mission confiée à Françoise Dumas, députée du Gard, et à Stanislas Guérini, député de Paris, sur la qualité de la formation au permis de conduire et son accessibilité. Hélène Marchal, chargée de mission au pôle Habitat-Cadre de vie - Environnement-Développement durable à l’UNAF, était présente.

A l’occasion de cette audition, l’UNAF a rappelé l’investissement de bon nombre d’UDAF en matière de sécurité routière, qui agissent avec le réseau associatif local en partenariat. Elle est aussi revenue sur l’importance du volet familial dans l’accompagnement des familles et en direction des victimes.

Ont été rappelés :

  • L’importance de l’éducation et de la prévention dès le plus jeunes âge dans le respect du principe de continuum éducatif,
  • Le rôle de l’apprentissage et de son soutien, par les pairs et l’importance de la mise en oeuvre d’actions locales : l’exemple de l’UDAF de Haute-Loire qui organise chaque année une journée « Contr’Addictions » et qui sensibilise le public à la sécurité routière a été donné : + Lire
  • L’importance d’agir sur les comportements en lien avec les autres mobilités y compris les 2 roues, les piétons, les nouveaux modes.

Parmi les attentes formulées par l’UNAF :

  • Mieux soutenir le passage et le financement du permis de conduire des volontaires (jeune pompiers, jeunes en service civique, bénévoles),
  • Développer des actions de prévention en direction des jeunes enfants dans les centres de loisirs et de rendre possible l’apprentissage du code au collège,
  • Effectuer un second rappel après l’obtention du permis permettant de partager l’expérience sur la route,
  • Soutenir, par une formation les parents, et/ou bénévoles lors de l’Apprentissage anticipé de la conduite (AAC),
  • Optimiser l’aide au financement du coût du permis encore trop élevé via le permis à 1 Euro.

L’UNAF a également présenté son engagement national et le rôle des référents locaux des UDAF et URAF qui peuvent agir en relation avec les Préfets. La mission sera aussi engagée vis à vis des DOM et un questionnement sera relayé dans ces territoires par l’UNAF.

@ : hmarchal unaf.fr

Haut de page