UNAF - L’UNAF invitée par Sonia Krimi, députée, à échanger sur les crèches de nuit et les modes de garde atypiques

L’UNAF invitée par Sonia Krimi, députée, à échanger sur les crèches de nuit et les modes de garde atypiques


13/12/2018

Le jeudi 29 novembre 2018, l’UNAF, représentée par Patrick Chrétien, Secrétaire général, a été invitée par Sonia Krimi, Députée de la Manche, à échanger sur les crèches de nuit et les modes de garde atypiques.

Ce temps de travail a permis de dresser des constats sur les situations complexes rencontrées par les familles pour faire garder leurs jeunes enfants (davantage d’horaires atypiques, familles monoparentales avec de jeunes enfants, maladies et hospitalisations d’un parent….).

L’UNAF a souligné la difficulté pour les parents de trouver un mode d’accueil accessible répondant aux besoins de conciliation famille/travail et au bien-être de l’enfant.

Quelques initiatives ont été présentées et de nombreuses difficultés ont été pointées par les acteurs au tour de la table : malgré un besoin bien identifié, des crèches à horaires atypiques ont beaucoup de mal à remplir les places et rencontrent des difficultés de gestion (taux de remplissage, financement CAF…). Les parents préférant confier à un proche leurs enfants. Des initiatives mêlant accueils collectif et individuel devraient se développer pour mieux répondre aux besoins de ces parents.

On comptabilise de nombreux enjeux autour de ces modes d’accueil atypique : soutien à la parentalité, bien-être de l’enfant, performance des entreprises, attractivité des territoires…

Enfin, des leviers ont été identifiés : notamment l’évaluation des besoins des familles au niveau national, le développement des cofinancements, l’incitation des entreprises qui emploient des parents à des horaires atypiques…

@ : smartin unaf.fr

Haut de page