UNAF - Un portail de la sécurité des téléprocédures lancé par le ministère des finances

Site Internet

Un portail de la sécurité des téléprocédures lancé par le ministère des finances

23/05/2003

A l’heure où le développement des télé-procédures et des services en ligne doit permettre la simplification de la vie quotidienne des familles et l’entrée dans l’économie numérique, la sécurité des échanges apparaît comme le principal blocage à ce développement. Le portail du MINEFI se donne l’ambition d’y remédier en apportant des réponses simples aux questions usuelles.

Le développement de l’administration électronique ré-interroge les relations entre l’administration et les citoyens à travers l’émergence de nouveaux dispositifs (signature électronique, paiement en lignes, certification) qui soulève des inquiétudes quant à la protection des données personnelles et à la sécurité des échanges notamment financiers via le réseau Internet. Différents sondages, études et rapports récents confirment d’ailleurs que le principal frein à l’usage des télé-procédures porte sur toutes les questions relatives à la sécurité des échanges.

Face à ce défi, et en complément de la loi sur la confiance dans l’économie numérique, le ministère des finances (MINEFI) vient de mettre en place un portail consacré à la sécurité des télé-procédures. Ce portail s’inscrit dans une double ambition beaucoup plus large du MINEFI visant à améliorer la qualité de service en replaçant l’usager citoyen comme acteur au centre du service tout en modernisant l’administration fiscale et les services qu’elle propose, en témoigne l’avancée du programme Copernic de services fiscaux en ligne.

La principale qualité de ce portail public est de se donner pour ambition d’apporter des réponses adaptées au niveau de connaissance de l’internaute. Il ne s’agit donc pas d’un portail de technicien ou de juriste confirmé même si le site se veut également ouvert aux questions plus experte notamment à travers un espace spécifique. On peut s’étonner néanmoins de l’absence d’une boite à lettre électronique permettant une réelle interactivité entre le citoyen et l’administration pour toute question concernant les règles de sécurité des transactions.

Les informations générales répondent aux questions les plus usuelles dans un langage compréhensible facilitant une première approche de ces questions. Le glossaire interactif vise à permettre à chacun de mieux comprendre les principaux mots-clés (même si on peut néanmoins regretter que certaines définitions soient relativement complexes) pour mieux s’approprier la maîtrise technique et une réelle confiance en ces nouveaux outils de relation avec l’administration.

Haut de page