UNAF - L’UNAF adresse sa contribution à la concertation citoyenne « Grand âge et autonomie »

L’UNAF adresse sa contribution à la concertation citoyenne « Grand âge et autonomie »


14/02/2019

Illustration article

La prise en charge de la dépendance est l’objet de réflexions et de nombreux rapports. La loi sur l’adaptation de la société au vieillissement a traité plusieurs aspects de ce risque, reconnaissant en particulier le rôle des aidants et améliorant l’APA, notamment pour la prise en charge du maintien à domicile.

La place de la famille dans cette thématique est extrêmement légitime. Ce sont bien les solidarités familiales, en complémentarité avec les solidarités publiques, qui permettent la prise en charge des personnes âgées dépendantes. Les « proches aidants » sont très majoritairement des membres de la famille. Ce sont bien les familles qui sont le plus souvent les interlocuteurs des services ou des établissements. Enfin, des dispositifs légaux comme l’obligation alimentaire et la récupération sur succession organisent le recours à la solidarité familiale.
Enfin, les UDAF animent de nombreux services et activités autour de cette question : protection des majeurs, ISTF, aide aux aidants….

L’UNAF, membre de groupes de travail organisés dans le cadre de cette concertation, vient d’adresser à Dominique LIBAULT, Président du Haut Conseil du financement de la protection sociale, en charge de la Mission Grand Âge et Autonomie, sa contribution dans le cadre de la concertation citoyenne « Grand âge et autonomie » lancée par Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, le 1er octobre dernier.

Elle est téléchargeable ici.


PDF - 534.2 ko


Haut de page