UNAF - L’UNAF a assisté au colloque organisé au Sénat par l’HADOPI sur le thème « Stratégie de lutte contre le piratage des contenus culturels et sportifs »

Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet

L’UNAF a assisté au colloque organisé au Sénat par l’HADOPI sur le thème « Stratégie de lutte contre le piratage des contenus culturels et sportifs »


14/02/2019

Illustration article

L’UNAF, représentée par Bernard TRANCHAND, Vice-président, et membre du collège de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (HADOPI) était présente le 7 février dernier, au colloque organisé au Sénat par l’HADOPI sur le thème « Stratégie de lutte contre le piratage des contenus culturels et sportifs ».

Ce colloque a rassemblé, au Palais du Luxembourg, autour du Président de l’HADOPI, Denis RAPONE, Catherine MORIN-DESAILLY, Présidente de la Commission de la culture de l’éducation et de la communication du Sénat, et de nombreuses personnalités de l’Europe et du Monde, intéressées par ce thème qui impacte les créateurs et les acteurs de la culture, des médias et du sport.
Les acteurs de la justice, de l’économie et du monde de l’Internet étaient aussi présents.

Quatre thématiques ont ponctué la journée autour de tables rondes qui ont permis d’analyser les régulations mises en œuvre au Royaume uni, aux États-Unis, en Allemagne, au Portugal, au Pays-Bas, en Corée, en Italie... avec la participation d’Institutions Européennes telles que l’OMPI (Organisation mondiale de la protection intellectuelle), le Comité national anti-contrefaçon... :

  • L’observation de l’écosystème du piratage et la sensibilisation du public ;
  • Les listes noires et l’autorégulation ;
  • Les mesures répressives ;
  • Les injonctions judiciaires ou administratives de blocage.

Ces apports et expériences diverses sont venus enrichir la connaissance des écosystèmes mettant notamment en évidence :
• la nécessité d’un travail de collaboration entre les pays et le rôle incontournable que doit prendre l’Europe dans cette lutte ;
• l’importance de la pédagogie de la formation et de la responsabilisation des publics pour être, demain, en capacité de conserver une création culturelle dans notre pays.

L’UNAF se félicite du travail de collaboration et de partenariat qui s’est construit avec la Haute autorité pour sensibiliser les publics. Rappelons que l’UNAF et l’Hadopi viennent de publier un guide à destination des parents. + Lire.

Les débats étaient retransmis sur le site du Sénat et des publications sont à disposition de tous ceux qui veulent avancer dans la connaissance de ce domaine.
Voir les productions sur : #Colloquehadopi

@ : ogerard unaf.fr

Haut de page