UNAF - Projet de loi santé : renforcement de la place des usagers comme le demandait l’UNAF

Projet de loi santé : renforcement de la place des usagers comme le demandait l’UNAF


19/03/2019

Le projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé a commencé son parcours parlementaire. Ce projet devrait être voté d’ici le début de l’été. Il sera complété par de nombreuses ordonnances qui seront rédigées au cours de l’année 2019 et le début de l’année 2020.

Ces différents textes s’inscrivent dans la stratégie « Ma santé 2022 » , définit en septembre 2018 par le Président de la République, et qui vise principalement à reformer profondément l’organisation des études médicales, à mettre fin au numerus clausus, à inciter les professionnels à se regrouper et se coordonner, à renforcer la graduation des soins, à développer le télésoin etc...

L’Unaf a contribué à la rédaction de plusieurs amendements dont certains ont été repris par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale. Il en est ainsi de ceux visant à ce que : les associations d’usagers agréées aient une place renforcée dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des projets territoriaux de santé ; que les commissions des usagers (CDU) soient maintenues dans tous les sites lors d’une fusion d’établissements.

Pour une analyse plus détaillée du projet de loi, cliquez ici !

Lien vers l’article des relations parlementaires
@ : nbrun unaf.fr


PDF - 92.4 ko


Haut de page