UNAF - Avoir 3 enfants ou plus aujourd’hui

Réseau national des Observatoires des Familles - étude n°11

Avoir 3 enfants ou plus aujourd’hui


19/04/2019

Illustration article En France, un enfant sur trois vit en famille nombreuse, c’est-à-dire dans une famille d’au moins trois enfants. Avoir au moins 3 enfants est l’idéal personnel d’un tiers de la population. Les familles nombreuses, loin d’être une population marginale ou résiduelle, sont donc un phénomène massif et durable. L’observatoire des familles donne la parole à ces familles trop rarement étudiées par rapport à leur importance dans les réalités familiales.

Avec cette enquête 2017, l’idée était d’explorer la réalité des familles nombreuses d’aujourd’hui en repartant de la définition de l’INSEE : une famille comprenant 3 enfants ou davantage. La cause est souvent entendue : Les familles seraient, au mieux, une survivance, vouée à disparaître. De ce fait, les études sur les familles nombreuses sont relativement rares, alors même que les statistiques montrent l’importance démographique de ces familles. Cette enquête de l’observatoire ne porte pas sur une population marginale ou résiduelle, mais bien sur un phénomène massif et durable qui, de surcroît, représente un idéal personnel pour une forte proportion de la population.

Etudier de plus près la réalité des familles nombreuses se justifie d’autant plus, pour l’UNAF et les UDAF, qu’une partie importante de notre politique familiale, nationale et locale, a été construite pour aider particulièrement ces familles. Elles subissent, davantage que les autres, une chute de niveau de vie due au coût monétaire mais aussi au coût en temps, d’enfants supplémentaires. L’accent mis sur le 3e enfant peut aussi se justifier par leur apport démographique et le souci d’un équilibre à long terme des comptes sociaux. La fréquence du 3e enfant est en effet un des deux principaux marqueurs d’une forte fécondité, sur laquelle repose une grande part de l’équilibre financier de l’assurance maladie ou des retraites.

Ainsi, les dispositifs de la politique familiale sont souvent progressifs avec le rang de l’enfant ou réservés aux familles nombreuses. Lorsqu’on réforme et qu’on réduit la politique familiale, ce sont donc d’abord ces familles nombreuses qui en subissent l’impact.

Pour toutes ces raisons, l’UNAF et les UDAF ont voulu dépasser les clichés pour recueillir l’opinion de ces familles sur leur vécu, les raisons de leur choix si c’en est un, ce qui crée des difficultés au quotidien et ce qui fait leur bonheur. Mieux les connaître c’est aussi mieux approcher leurs besoins et répercuter auprès des pouvoirs publics locaux et nationaux ce qui faciliterait leur vie quotidienne.

Marie-Andrée BLANC, Présidente de l’UNAF.

Observatoire des familles - Etude « Avoir 3 enfants et plus aujourd’hui »
Observatoire des familles - Etude « Avoir 3 enfants et plus aujourd’hui »
PDF - 2.5 Mo


Haut de page