UNAF - L’Unaf présente aux 10 ans de la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (HADOPI)

L’Unaf présente aux 10 ans de la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (HADOPI)


18/06/2019

Illustration article

L’Unaf, représentée par Bernard Tranchand, Vice-président, membre du collège de la HADOPI était présente aux 10 ans de la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (HADOPI) le jeudi 13 juin au musée Antoine Bourdelle.

A cette occasion, le président de l’HADOPI, Denis RAPONE, entouré de Jacques TOUBON et Franck RIESTER, ministre de la culture, a retracé l’activité de ces dix ans de régulation et de lutte contre le piratage sur internet.

L’assistance était composée de nombreuses personnalités du monde de la culture et d’anciens ministres, députés et sénateurs qui avaient participé à la rédaction de la loi du 12 juin 2009, favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet.

Denis RAPONE a remercié ses prédécesseurs, Marie Françoise MARAIS et Christian PHELINE ainsi que tous les membres du collège actuel et passé.
Il a présenté à l’occasion d’une conférence de presse, le rapport d’activités 2018, qui montre bien l’évolution et la pertinence de la démarche pourtant très controversée à sa création.

Denis RAPONE a esquissé ensuite dans son discours sa vision des évolutions qui pourraient être envisagées pour une plus grande efficacité de cette institution afin de mieux répondre tout à la fois aux attentes des ayants droits mais également à la volonté de protection des consommateurs par rapport aux pratiques illicites. Il a mis en évidence les pertes importantes que génèrent ces pratiques tant pour les créateurs que pour l’état.
En effet, les missions de la HADOPI ne se limitent pas à la caractérisation de l’infraction de piratage mais elle contribue aussi à mettre en œuvre une pédagogie d’information et de protection des consommateurs notamment les plus jeunes.

De nombreux outils ont été produits et sont aujourd’hui à la disposition du public.

Une convention de partenariat avec l’Education Nationale est en voie de signature.
L’Unaf, pour sa part, collabore sur ce volet protection et information des familles et des jeunes aux travaux de la HADOPI.

Enfin l’observation des usages des internautes constitue le volet des études produites. Elle éclaire, de façon pertinente, sur l’évolution des pratiques et dessine les orientations à privilégier notamment dans l’élargissement des missions que le Gouvernement pourrait envisager de confier à la haute autorité.

Denis RAPONE a particulièrement insisté sur l’expertise et la compétence des agents qui œuvrent chaque jour au sein des services de cette institution sous la direction de Pauline BLASSEL, Secrétaire générale, en les remerciant pour leur implication.
Il a mis en évidence les qualités de réactivité et d’agilité que devra conserver l’institution pour répondre à l’évolution toujours plus rapide des techniques et des pratiques dans ce domaine.

Enfin il a émis le vœu que la proposition de loi sur l’audiovisuel élargisse les missions de la HADOPI afin de lui permettre d’améliorer davantage son action en faveur de la protection des créateurs participant ainsi au soutien de ce secteur économique.

D’ailleurs l’organisation de cet évènement au sein du musée Bourdelle lequel avait mobilisé tous ces guides pour permettre une découverte des œuvres du sculpteur mais également la prestation d’artistes musiciens pour accompagner la fin de soirée doit être lu comme un symbole du respect que cette institution porte à la création.

Pour rappel, l’UNAF et HADOPI ont élaboré la plaquette « Votre enfant navigue sur Internet : prendre conscience, guider et protéger ». + Lire.

Discours de Denis RAPONE, Président

Discours de M. REISTER


PDF - 198 ko


Haut de page