UNAF - AG UNAF 2019 : séquence Démocratie participative : quelle place pour les citoyens ? quelle place pour les corps intermédiaires ?

AG UNAF 2019 : séquence Démocratie participative : quelle place pour les citoyens ? quelle place pour les corps intermédiaires ?


26/06/2019

Illustration article

Dans le cadre de l’Assemblée générale de l’Unaf, qui s’est tenue à Reims les 22 et 23 juin derniers, les participants ont été amenés à réfléchir sur le thème de la démocratie participative. Pour cette séquence, l’Unaf a souhaité faire un focus sur les expériences menées par les Udaf, donner la parole aux personnes accompagnées et avoir le témoignage des mouvements familiaux. Pour enrichir la séquence, l’Unaf a fait appel à quatre personnalités extérieures : Vincent MAZAURIC, Directeur général de la CNAF, Stéphane VINCENT, délégué général de la 27e région, Clément MABI, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’UTC de Compiègne et Arno METZLER, président du groupe III au Comité économique et social européen. Cette séquence, introduite par la Présidente de l’Unaf, Marie-Andrée BLANC, était animée par Frédéric DURIEZ, chargé de mission à l’Unafor.

Déroulement de la séquence

Comment les UDAF innovent dans le recueil de l’avis des familles ?
• Par Marie-Claude LAROCHETTE, présidente de l’UDAF de la Nièvre

Comment concevoir les politiques publiques en associant les citoyens ?
• Par Stéphane VINCENT, délégué général de la 27e région

Comment le réseau des UDAF promeut la participation des personnes accompagnées ?
• Thierry FISCHER, personne anciennement accompagnée par l’UDAF des Hautes-Pyrénées et Monique DUPUY, présidente de l’UDAF des Hautes-Pyrénées et présidente du Département « Cohésion sociale – Vulnérabilité » à l’UNAF ;
• Jean-Paul ROSA et Marie-Bénédicte PAIGNE, personnes accompagnées par l’UDAF de l’Yonne ;
• Florence MARTIN, Responsable qualité à l’UDAF de l’Yonne.

Comment le réseau des CAF associe les familles ? Quelle place pour les représentants des familles dans la gouvernance de la Branche Famille ?
• Par Vincent Mazauric, Directeur Général de la CNAF

Les « Civic Tech », des outils au service de la démocratie participative ?
• Par Clément MABI, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’UTC de Compiègne

Comment l’Europe prend en compte la société civile ?
• Par Arno METZLER, président du groupe III au Comité économique et social européen

Comment recueillez-vous l’expression des familles ?
Comment analysez-vous ces expressions pour les transformer en revendications ?
Quelles sont vos 3 principales revendications ou propositions pour les familles que vous représentez ?
avec l’intervention des mouvements familiaux. Se sont ainsi exprimés :

Pour les mouvements à recrutement spécifique

  • Jean Paul GADAUT (FAVEC) et Eliane LARBOULETTE (FSFM) pour le Groupe des familles monoparentales
  • Jean-Baptiste NEANT (ANJPV) et Isabelle SUDRE (FJP) pour le Groupe des Sociaux ;
  • Roland GRIMAULT (UNMFREO) pour le Groupe Educatifs et Professionnels ;

Pour les mouvements à recrutement général

  • Marie-Françoise MARTIN (Confédération Syndicale des Familles -CSF)
  • Pascal MORINIERE (Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques -CNAFC)
  • Jean-François CHALOT (Conseil National des Associations Familiales Laïques -CNAFAL)
  • Dominique MARMIER (Familles Rurales -FR)
  • Charly HEE (Familles de France -FF)
  • Nicolas GAVRILENKO (Union des Familles Laïques -UFAL)
  • Marie-Françoise BOUGEOT (Associations Familiales Protestantes -AFP)

Ces deux tables-rondes étaient animées par Patrick CHRETIEN, Président de la Conférence nationale des Mouvements familiaux et Frédéric DURIEZ, chargé de mission à l’Unafor.

Haut de page