UNAF - Plans d’actions régionaux pour l’emploi et la transition écologique : Uraf, Udaf et associations familiales sont concernées

Plans d’actions régionaux pour l’emploi et la transition écologique : Uraf, Udaf et associations familiales sont concernées


10/09/2019

Dans le cadre de la mobilisation nationale pour l’emploi et la transition écologique, le premier ministre, Edouard Philippe, s’est adressé par une circulaire aux préfets de région, le 2 août dernier, leur demandant de tout mettre en œuvre pour accélérer les résultats dans ces deux domaines.
Il a rappelé les enseignements qui ont été tirés de deux réunions précédemment auxquelles ont été conviées les principales associations d’élus locaux, des partenaires sociaux, des ONG environnementales, des associations de lutte contre l’exclusion et des familles.

A l’issue de cette réunion, la démarche territorialisée a été plébiscitée.

Deux groupes de travail au niveau national vont être mis en place à la rentrée sous la tutelle des ministres du travail, des solidarités et de la santé avec deux priorités : améliorer la mise en relation entre l’offre et la demande d’apprentissage et l’offre de garde d’enfants en cas de reprise d’emploi.

Le premier ministre a rappelé combien la rénovation énergétique des logements est une politique essentielle du quinquennat et à ce titre s’est prononcé pour la consolidation financière des plateformes territoriales de la rénovation énergétique qui informent et orientent les ménages sur les travaux à mette en œuvre.

Les certificats d’économies d’énergie (CEE) et les aides de l’ADEME participeront aussi au nouveau dispositif de cofinancement. Le crédit d’impôt de transition énergétique (CITE) évoluera en prime qui sera distribuée aux ménages modestes dès 2020 par l’Agence nationale de l’Habitat et à tous les autres ménages en 2021.

Les nouvelles mesures d’accélération de la rénovation énergétique des logements seront présentées au Conseil de défense écologique. Edouard Philippe entend que les régions, sous l’impulsion de leurs préfets, s’engagent avec toutes les collectivités dans un pacte territorial de mobilisation en faveur de la rénovation énergétique des logements. Le premier ministre demande également aux préfets d’inventorier les logements vacants pour pouvoir les attribuer, dans le respect des procédures et des critères de priorité, notamment aux demandeurs d’emploi en mobilité et aux apprentis. Il compte également sur les plans d’actions régionaux pour répondre au plus près des demandes locales en termes d’emploi, et d’apprentissage et de transition écologique.

Edouard Philippe insiste sur la nécessité de co-construire ces plans avec les partenaires sociaux et les associations. La quantification des solutions et leurs impacts sur la vie quotidienne des citoyens est un impératif qui doit permettre un suivi et une évaluation des demandes satisfaites. Les plans d’actions régionaux sont attendus pour la fin octobre 2019 et seront l’objet d’une réunion nationale en novembre.

L’Unaf ne peut que saluer cette volonté politique de répondre à ces enjeux, au plus près des territoires, en y intégrant la question des modes de garde des enfants et en rendant incontournable le rôle joué par les corps intermédiaires, dont les représentants de l’Institution familiale. Elle rappelle sa vision globale des solutions à apporter aux familles qui comportent au côté du besoin de logement, un volet accès aux transports aujourd’hui intégré à la transition écologique.
L’Unaf invite les membres de son réseau à se rapprocher de leur Préfet.

@ : ssitbon unaf.fr

Haut de page