UNAF - L’Unaf rencontre Olivier Noblecourt, Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté

L’Unaf rencontre Olivier Noblecourt, Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté


10/09/2019

Le 3 septembre dernier, la présidente de l’Unaf, Marie-Andrée Blanc, Guillemette Leneveu, directrice générale et Jean-Philippe Vallat, en charge de la direction des politiques et actions familiales et des études ont rencontré Olivier Noblecourt, Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté.

Cet entretien a permis de dresser un bilan annuel de la stratégie des préventions et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes dont la concertation avait été lancée par le Chef de l’Etat le 17 octobre 2018, en présence de la présidente de l’Unaf, Marie-Andrée Blanc. L’Unaf avait activement contribué à la concertation et aux travaux préparatoires et de nombreuses Udaf ont participé aux travaux menés en régions pour la mise en oeuvre. Lire en rappel, la contribution de l’Unaf.

Le point a été fait sur l’ensemble des dossiers de la stratégie mais plus particulièrement sur les sujets plus familiaux : accueil des jeunes enfants, petits déjeuners gratuits à l’école, incitation à une tarification sociale des cantines, déploiement des points conseil budget, réforme de la PMI, travail sur l’hébergement d’urgence ou les « sorties sèches » de l’ASE.

Le délégué interministériel a salué l’investissement et la présence des Udaf sur ces thématiques. Il a insisté sur l’importance des hauts commissaires désignés dans les régions. L’Unaf souhaite profiter des élections municipales et de leurs suites pour interroger les municipalités et les intercommunalités sur les façons de se saisir des dispositifs mis en place par la stratégie dans certaines communes (petits déjeuners, aide pour les cantines scolaires). Elle s’est aussi interrogée, avec le délégué, sur les raisons des résultats décevants pour l’instant en termes de créations de places dans l’accueil collectif des jeunes enfants.

Les échanges ont également porté sur la concertation autour du Revenu universel d’activité (RUA) à laquelle l’Unaf participe et qui entame son second cycle autour des grandes questions comme le montant du RUA ou l’alternative entre la familialisation ou l’individualisation du revenu.

Enfin, l’Unaf a fait part de sa participation à la 1re conférence des acteurs de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté des 12 et 13 septembre prochains.

@ : jpvallat unaf.fr

Haut de page