UNAF - L’Unaf est intervenue en présence des Ministres, lors de la présentation du nouveau « service public de versement des pensions alimentaires »

L’Unaf est intervenue en présence des Ministres, lors de la présentation du nouveau « service public de versement des pensions alimentaires »

24/09/2019

Illustration article

Le gouvernement a décidé de proposer à partir de juin 2020 de confier aux Caf un rôle d’intermédiaire dans le versement des pensions alimentaires aux parents créanciers de pensions alimentaires. Ce dispositif a pour objectif de prévenir les incidents de paiement et pourrait, selon le ministère, concerner quelque 100.000 familles monoparentales d’ici la mi-2021, date à laquelle toutes les familles pourront avoir recours au dispositif (dans un premier temps ouvert seulement aux nouvelles situations de séparation).

L’Unaf, représentée par Sandra Blasiak, administratrice, a participé à la présentation, à la Caf des Yvelines, du nouveau service public de versement des pensions alimentaires, en présence de la Garde des Sceaux et Ministre de la Justice, Nicole Belloubet, et de la Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des solidarités et de la santé, Christelle Dubos.

A l’issue de la présentation du dispositif par les ministres, un temps d’échanges était proposé aux associations présentes.

L’Unaf a rappelé qu’elle était, ainsi que des Udaf, mobilisée pour alerter sur les conséquences sur la vie des familles des impayés de pensions alimentaires. L’Unaf est favorable au déploiement de ce service aux familles sur l’ensemble du territoire, à partir du moment où ce sont les personnes concernées qui le demandent ou qui acceptent librement d’y avoir recours sur proposition d’un magistrat ou d’un agent d’une Caf.

A l’occasion de cette rencontre, l’Unaf a également pu rencontrer et échanger avec la présidente de la Cnaf, Isabelle Sancerni et son Directeur général, Vincent Mazauric. Le travail des représentants de l’Unaf siégeant dans les Caf a ainsi été salué.

L’Unaf restera attentive à la mise en oeuvre de ce dispositif.

A noter également un retour positif des mères de famille présentes à ce lancement et qui ont fait part de leur soulagement et de leur impatience à pouvoir bénéficier du dispositif.

Rappelons que l’Unaf, Experte des réalités de vie des familles, s’était appuyée sur les situations rencontrées dans les services du réseau des Udaf et sur les témoignages exprimés dans le cadre du grand débat national pour formuler 25 propositions pour améliorer la situation des familles monoparentales. Elle avait notamment formulé des propositions pour améliorer le recouvrement des pensions alimentaires, en demandant notamment une plus grande promotion du dispositif auprès des familles mais aussi des magistrats, ainsi qu’une évaluation de celui-ci, au fur et à mesure de son déploiement.

Haut de page