UNAF - Projet d’arrêté relatif au calcul des aides personnelles au logement et de la prime de déménagement : nouveau coup dur pour le pouvoir d’achat des familles les plus modestes

Projet d’arrêté relatif au calcul des aides personnelles au logement et de la prime de déménagement : nouveau coup dur pour le pouvoir d’achat des familles les plus modestes


01/10/2019

L’Unaf, représentée par Marilia Mendes, coordonnatrice du pôle « Habitat - Cadre de vie » a participé à la séance plénière du Conseil national de l’Habitat (CNH), qui s’est tenue le 16 septembre 2019, avec à l’ordre du jour le projet d’arrêté relatif au calcul des aides personnelles au logement et de la prime de déménagement.

L’actualisation des APL prévue au 1er octobre 2019 est de 0,3% au lieu de1,53% (Indice de référence des loyers (IRL) du 2e trimestre 2019) et déroge une nouvelle fois à la règle prévue par la loi. L’Unaf a précisé que cette sous-actualisation pouvait représenter un montant d’APL non perçu pouvant aller jusqu’à 4 € par mois pour les allocataires aux revenus les plus bas.

Elle a dénoncé cette mesure qui vient s’ajouter à la sous-actualisation des prestations familiales au 1er avril 2019 (0,3% au lieu de 1,6%). Il s’agit d’un nouveau coup dur pour ces familles qui voient leur pouvoir d’achat de nouveau se dégrader.

L’Unaf déplore ces nouvelles mesures d’économies sur les APL qui arrivent après la baisse mensuelle de 5 euros des Aides personnelles au logement en 2017, l’instauration de la « Réduction de loyer de solidarité » dans le logement social et la suppression de l’APL Accession en 2018, ainsi que l’absence de leur revalorisation au 1er octobre 2018. L’accumulation de ces mesures depuis plusieurs années ont eu pour conséquence d’accentuer la déconnection des APL de la dépense réelle supportée par les familles, surtout en ce qui concerne les charges.

L’Unaf alerte les pouvoirs publics des impacts sociaux et économiques de ces décisions qui fragilisent le budget des familles les plus modestes.

Par ailleurs, l’Unaf a interpellé de nouveau le Président du CNH sur la mise en place de la contemporanéité des ressources. Elle a demandé que des simulations sur des cas types de familles soient présentées lors de la prochaine réunion plénière.

@ : mmendes unaf.fr

Haut de page